Le Gardien de la Source de Vanessa Terral

dimanche, février 14, 2016 1 Comments A + a -


Le Gardien de la Source est le nouveau roman de Vanessa Terral, paru le 13 janvier 2016 aux éditions Pygmalion. Il s'agit d'un "one-shot" reprenant de façon magnifique le mythe d'Hadès et Persephone.

Quatrième de couverture :  "Puis elle le vit L'individu qui l'observait se tenait en retrait, à l'opposé de la pièce. Il ne cherchait pas à se fondre dans l'assemblée des gens bien nés. D'ailleurs, ceux-ci l'évitaient. C'était presque imperceptible, mais le flot des civilités s'écartait de lui dans une valse consommée." En cet été 1814, Marie-Constance de Varages, marquise du bourg d'Allemagne, et son héritière, Anne-Hélène, sont conviées au bal du comte de Forcalquier. Si une telle invitation ne se refuse pas, la marquise est inquiète. Quelques mois auparavant, sa fille a souffert d'un mal funeste et été sauvée in extremis. Depuis, elle n'est plus tout à fait la même... Quelle est donc cette ombre qui plane sur Anne-Hélène ? Et pourquoi le mystérieux Lazare, baron d'Oppedette, semble-t-il soudain subjugué par la jeune débutante ?
 

Mon avis : Quelle magnifique couverture et quel envoûtant résumé j'ai trouvé en croisant sur Internet la publicité pour la prochaine parution des éditions Pygmalion. Il ne m'a suffit que de quelques clics pour précommander mon livre et le recevoir deux jours avant sa sortie dans ma BAL. Youpi, danse de la joie et danse autour du feu de la joie à Minuit, avant de me lancer dans cette nouvelle lecture que j'ai vraiment adoré et qui m'a vraiment changé de ce que je lis d'habitude.

Dans le Gardien de la Source, nous sommes en pleine époque Napoléonienne, à la frontière allemande et nous suivons quelques années de la vie d'une jeune fille en fleur, j'ai nommé Anne-Hélène de Varages, héritière du domaine de Varages par sa tante Marie-Constance. Celle-ci se distingue par son caractère jovial et sa beauté florale, elle présente ce côté frais et séduisant des filles auxquelles la vie promet de grandes choses et c'est justement ce qui va attirer le regard du Baron d'Oppedette, homme cynique connu dans la région pour ses habitudes et actes à faire pâlir une jeune fille de bonne famille. A noter que quelques mois avant la rencontre de ces deux protagonistes, la jeune Anne-Hélène a été victime d'une étrange malédiction dont sa tante l'a sortie d'une manière qu'elle préfère taire. Il commence à se créer une sorte de seconde personnalité chez la jeune femme, annihilant ses craintes et l'approchant dangereusement de Lazare. Il se crée alors une sorte de romance étrange entre les deux amants, à la lisière de l'étrange et de la romance gothique. Une façon magnifique de revisiter le mythe d'Hadès et Persephone.

Vanessa Terral nous offre ici un roman menée de main de maître, un texte plein de poésie et comme flottant dans une atmosphère vraiment spécifique. J'étais dans ce livre comme dans un demi-monde, ne sachant trop si tout cela était réel ou pas, un peu comme le mythe des deux amants. L'auteure nous emmène dans ce mythe d'une façon nouvelle, retranscrivant tout à l'époque des personnages, un réel délice.

1 commentaires :

Write commentaires
Julia
AUTHOR
26 février 2016 à 15:21 delete

Un avis très positif qui donne envie, surtout après avoir vu cette magnifique couverture. Alléchant tout ça !

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.