Tryskellia,Manuscrit Premier : Le crépuscule des Sirènes de Didier de Vaujany

mercredi, juin 10, 2015 0 Comments A + a -


Le Crépuscule des Sirènes est le premier manuscrit d'une série de 4, qui se déroule au royaume de Tryskellia. Actuellement deux tomes sont parus, aux éditions Beaurepaire.

Quatrième de couverture : Sur la lande des Hautes Citadelles, la reine Lyianne célèbre les dix ans de ses filles Iréade et Harmonéï, entourée des illustres peuples de l'ancienne Alliance. Dix ans de paix aussi, depuis le sacrifice du prestigieux cercle des douze sorciers, depuis la chute du traître Volgardh. Pourtant, a coeur des terres du Brûle-d'Âmes, une ombre oeuvre pour prendre le pouvoir sur le monde, le faire basculer dans les ténèbres. L'attaque est sournoise, dirigée contre les jeunes héritières du royaume. Grands-Elfes, Halghorns, Elfelynes, Humains et autres peuples s'unissent alors contre ces nouvelles ennemies, Edénaïr et Raya, Sirènes jadis bannies, sorcières aux pouvoirs de magie noire retrouvés. Le Sanctuaire de l'île d'Ardance n'est désormais plus leur terre d'exil, mais leur imprenable forteresse...

*PARTENARIAT AVEC L'AUTEUR*
Merci encore ! 

Mon avis : Il y a quelques jours je finissais mon voyage dans l'univers magique de Tryskellia, l'auteur m'invitait à découvrir le récit de Tara, conteuse parmi les conteuses, qui relate les histoires incroyables de ce monde magique. Dès lors, je me suis dis : "Il ne s'agit donc pas d'un simple roman ! Non, c'est un conte ou alors la retranscription d'un mythe ! " Et je ne me suis pas trompée, Didier de Vaujany nous invite à un véritable voyage....





Magnifique et plaisante, la plume de Didier de Vaujany a su m’envoûter dès les premiers mots. La première phrase aurait pu être Il était une fois....car cette formule magique vaut autant pour les contes classiques que pour ce manuscrit premier dans lequel l'auteur nous raconte une des nombreuses péripéties de Tryskellia. C'est un récit à plusieurs voix dans lequel le lecteur se perd avec plaisir pour pour y croiser divers créatures et êtres magiques, de la fée au centaure en passant par les nains. L'auteur nous propose pléthore de personnages et de situations en tout genre pour mener à bien une quête qui va s'étendre chronologiquement : sauver Iréade et Harmonéï, les filles jumelles de la reine Lyianne, de la malédiction lancée par les sirènes pernicieuses. L'une a perdu ses lèvres, quand l'autre ne voit plus. Les deux sœurs vont remettre leur destin entre les mains des différentes nations de Tryskellia, mais le temps va finir par presser et les deux prétendants des princesses se jetteront corps et âmes dans la bataille. Un récit envoûtant au souffle épique.

Ce conte pour grands enfants à tout pour plaire, il est raconté d'une belle voix, et est rédigé sous une belle plume. D'ailleurs je tiens à faire une mention spéciale pour l'illustrateur de la couverture pour son travail magnifique. L'auteur nous dépeint un monde qu'il a imaginé depuis longtemps, dans lequel il a pu faire mainte balades (veinard !) et où il connaît chacun des personnages. Il maîtrise son monde, son évolution et son sujet. L'évolution du manuscrit premier se fait de manière assez unique, - je reprendrais le terme de la blogueuse Nanet, que je trouve assez juste - sur le fait que celui-ci se développe en tiroir, c'est à dire que l'auteur s'amuse à les ouvrir les uns après les autres pour nous faire découvrir d'autres personnages, lieux et situations qui nous amènent tous à la situation finale. C'est intelligent, et bien mené même si je déplore de ce fait, un petit sentiment d’éloignement par rapport aux personnages, ce qui fait que je n'ai pas réellement de personnage chouchou, que je les apprécie tous à leur manière, c'est un parti prit qui fonctionnement merveilleusement bien dans ce livre.
Cependant ma grande déception - car oui j'en ai une - est que l'on ne voit/lit que trop peu de choses sur ces deux sirènes, nous n'avons pas leurs pensées, leurs idées, leur point de vue. Et je trouve que c'est vraiment un manque dans ce roman, qui aurait sinon, frôlé la perfection. Nul crainte, Mr de Vaujany, je vous pardonne volontiers ce petit détail car j'ai vécu 280 pages de réel bonheur et j'ai découvert un nouvel auteur qui mérite que l'on entende parler de lui !



Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.