Docteur Sleep de Stephen King

lundi, juin 08, 2015 1 Comments A + a -


Premièrement paru en France aux éditions Albin Michel en 2013, Docteur Sleep est disponible en poche depuis Mars 2015. Docteur Sleep se place dans la continuité d'un de ses plus grands romans : Shining ! 


Quatrième de couverture : Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi... Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de « Docteur Sleep », Docteur Sommeil. La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme...





Mon avis : Shining, la suite ! Enfin, non pas que la fin de Shining nous laissait sur un détail qui laissait présager une suite, mais on ne pouvait pas laisser le petit Danny Torrance et notre affection pour lui, bloquée au sortir de l'Overlook.

Le petit Danny a bien grandi, et ses démons aussi ! Voilà ce que l'on nous promet pour Docteur Sleep. Après une petite partie du roman sur l'enfance de Danny, ses fantômes et sa façon d'appréhender son don, nous voici projetés dans nos années, en plein 21e siècle auprès d'un Danny Torrance vieillissant et qui, après moult péripéties, est devenu l'ange de la Mort d'une maison de repos dans une petite ville. Sa raison de sa venue ici ? Une jeune fille, Abra, que l'on suit au fil des chapitres et qui  se trouve avec un don bien plus fort que celui de Danny. Loin de nos deux protagonistes, un clan ! Le Nœud Vrai, une vraie plaie, qui se nourrie des capacités hyper-sensorielles d'enfants comme Abra pour continuer à vivre. Des créatures sanguinaires, affolantes, affreuses qui n'ont aucune pitié à l'idée de tabasser un enfant pour en faire sortir le meilleur, la source de la vie, son essence. La petite Abra voit le jour, et la dirigeante du Nœud Vrai le sent : quelque chose de puissant est née. Mais quoi ? Jusqu'au jour où elle prend connaissance d'un bébé aux pouvoirs ahurissants, jusqu'au jour où Abra entre dans la tête de Danny, jusqu'au jour où la traque commence. 

Jouissif, ce roman de Stephen King l'est à n'en point douter, bien construit, alléchant et rendant curieux même le plus je-men-foutiste des lecteurs, le personnage d'Abra ne peut laisser personne indifférent. Alliant le côté fantastique, avec des personnages autant dans l'émotion, ne pouvait que créer une suite digne d'un chef d'oeuvre. Si Shining reste l'une des œuvres majeures de la vie d'écrivain de SK, Docteur Sleep n'a rien à lui envier. Plus profond, plus construit, plus intriguant : cette suite s'inscrit dans l'évolution de l'auteur. Ayant pris des gallons au fil des livres et des années, Docteur Sleep est une oeuvre colossale qui se lit sans aucune difficulté et avec envie accrue de connaître la suite, encore la suite. On retrouve un Daniel Torrance fils, plus attachant encore qu'en étant petit, on retrouve des personnages auxquels on s'était attachés en tant que lecteurs ; ici l'auteur nous les remet sur un plateau d'argent, agrémenté de ces quelques autres qui relèvent plus encore le goût du plat principal : Shining.
Faut-il avoir lu Shining pour apprécier Docteur Sleep ? Je le pense sincèrement, même si comme dit plus haut, il ne s'agit pas d'une suite directe mais plutôt d'une continuité autour d'un personnage. Mais Shining est tellement bien, rien qu'histoire d'avoir des appétences littéraires il faut le lire.
Ce Stephen King est un des meilleurs que j'ai lu, peut-être le meilleur car il allie tous le meilleur de l'auteur dans 500 pages ! A consommer sans plus attendre ! 

1 commentaires :

Write commentaires
8 juin 2015 à 15:47 delete

j'ai beaucoup aimé aussi! on a dû le lire en même temps, je viens de le terminer ^^

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.