Shining : l'enfant lumière de Stephen King

samedi, janvier 25, 2014 6 Comments A + a -

LECTURE COMMUNE LIVRADDICT organisée par EddStark

Shining : L'enfant lumière est l'un des très nombreux romans de Stephen King paru pour la première fois en France en 1977. Les éditions françaises ont fait le choix de ne pas traduire certains chapitres du texte original, de ce fait aucune édition n'est considérée comme étant un texte intégral. Shining est le troisième roman de Stephen King.




Quatrième de couverture : Situé dans les montagnes Rocheuses, l'Overlook Hotel est tenu pour être l'un des plus beaux lieux du monde. Beauté, confort, luxe, volupté... L'hiver, l'hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid, la neige, les glaces. Alors seul l'habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s'appelle Jack Torrance, un alcoolique qui tente d'échapper à l'échec et au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, qui espère, grâce à cet isolement, reconstruire son foyer menacé, et surtout leur enfant. Danny. Danny qui possède le don de sentir, de voir, de ressusciter les choses et les êtres, les événements que l'on croit morts. Ce qu'il voit, lui, dans les cent dix chambres vides de l'Overlook Hotel, c'est la présence du démon. Cauchemar ou réalité le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l'hôtel ?



Président de l'Overlook : Stephen King est l'auteur de plus de cinquante livres, tous best-sellers d'entre eux à travers le monde. Parmi ses plus récentes sont les romans La Tour Sombre, Cell, Du Hearts Buick 8, Everything's Eventual, en Atlantide, La Petite Fille qui aimait Tom Gordon, et Sac d'os. Son livre documentaire acclamé, sur l'écriture, a également été un best-seller. Il est le récipiendaire de la Médaille nationale de 2003 Réservez Fondation pour contribution exceptionnelle aux lettres américaines. Il vit à Bangor, Maine, avec son épouse, la romancière Tabitha King. (Amazon)


La mission : Dans cette lecture je partais avec l’a-priori que je n'aurais aucune surprise puisque j’avais vu l'adaptation de Kubrick avec Jack Nicholson que j'adore dans le rôle de Jack Torrance, je partais aussi du principe que je ne serais pas étonnée par les événements qui se passeraient à l'Overlook. Mal m'en a pris car au bout d'une cinquantaine de pages j'ai remarqué déjà beaucoup de différence qui ont fait de ce livre un coup de cœur en fin de course. J'ai été comblé par ce roman cultissime de King et je trouve désormais l'adaptation bien pâle, qui n'en fait ressortir qu'un coté cliché du film d'horreur alors que le vrai génie de ce roman se trouve dans l'évolution psychologique des personnages.

Jack Torrance est un père et un mari totalement dépassé. Brillant professeur de lettres, sa vie prend un tournant étrange alors qu'il commence à être un peu trop porté sur la boisson, il devient irrascible et brutal. Alors qu'il décide d'arrêter de boire après avoir frappé un élève et cassé le bras de son fils, le petit Danny, il se retrouve sans le sou, plus de travail et plus un rond ne rentre sur la vente de ses nouvelles et romans. Être gardien de l’hôtel Overlook est alors une occasion en or, il finit par accepter de prendre le poste même s'il juge que l'isolement complet pendant presque 6 mois pourrait peser sur Wendy et Danny. Ils doivent vivre avant tout et vivre à l’œil dans un hôtel pendant 6 mois ne se refuse pas, d'autant plus qu'il pourra travailler sa prochaine pièce de théâtre. Tout se passe à merveille, la famille commence à tendre vers la complicité d'autrefois, mais Jack le sent, il a dû se passer des choses terribles dans cet hotel, des choses qui pourraient faire l'objet d'un superbe best-seller. Très vite celui-ci se laisse emporter dans les vieux coups que lui joue l’hôtel. Danny le sait, parce qu'il a le Shining, c'est un pouvoir de médium et Tony, son ami invisible, l'a prévenu qu'il ne fallait pas venir dans cet hôtel. Mais qu'y peut-il du haut de ses 5 ans ? Il tentera de se persuader qu'il n'y a rien dans cet hôtel, y compris dans cette chambre étrange qu'on lui a interdit d'ouvrir. Mais pet-être que les monstres sont bien réels après tout ? Et si Tony avait raison ? 

Dans ce huis-clos montagneux absolument bien travaillé, Stephen King n'a pas abusé de l'horreur visuelle, pas de fantômes à chaque coin de couloirs, de murmures dans l'oreille alors que la nuit est tombée, c'est bien plus subtils que cela. D'un buis qui semble jouer à "1, 2, 3 soleil !" à une lance incendie qui veut blesser Danny en passant par les drôles d'habitants de la salle de bal, Danny n'aura de cesse de s’inquiéter. D'autant plus qu'il entend les plus profondes pensées de ses parents y compris son père qui veut à nouveau "faire le vilain", il sait que s'il ne se dépêche pas ils finiront tous par atteindre le TROMAL, qui Tony se tue à lui hurler depuis l'autre monde. 
On ne peut cesser de comparer avec l'adaptation pendant notre lecture et je pense que c'est ce qui fait à tout les coups un coup de cœur, c'est beaucoup mieux travaillé, on plonge dans l'inconscient des trois personnages et on apprend à comprendre le Shining. L'Overlook nous est tout de suite désagréable car même avec autant de vie, autour de lui ne subsiste que la mort et je n'avais qu'une envie : fuir de là au plus vite. Quand un des personnages finit par trouver une solution on se dit que peut-être la fin sera différente mais l’hôtel, tel une entité, arrive toujours à les maintenir en lui. Bien au chaud, dans ce ventre de l'enfer. Au fil des pages on suffoque, on étouffe pour ne plus broyer que du noir. C'est un livre fantastique, addictif et complet, rien ne manque. Une plongée dans l'horreur psychologique. 


5/80

1/10

6 commentaires

Write commentaires
26 janvier 2014 à 15:39 delete

Intéressant... Je n'ai jamais vu le film, mais je pense lire le livre du coup, il a beaucoup de pages ?

Reply
avatar
27 janvier 2014 à 20:05 delete

Ma version de 79 en fait plus de 500 mais c'est un poche et c'est écrit plutôt gros :) mais le plus important c'est que tu ne te vois pas tourner les pages tellement c'est bon :)

Reply
avatar
Kahlan
AUTHOR
28 janvier 2014 à 10:54 delete

C'est une magnifique chronique, Anastasia ! Je ne vais pas tarder à commencer Docteur Sleep et j'ai bien hâte. Tu participes aussi ?

Reply
avatar
29 janvier 2014 à 09:30 delete

Merci beaucoup :D Tu as déjà rédigé la tienne que j'aille y faire un tour ?
Je participe à la LC Docteur Sleep oui, je n'ai pas encore vu les dates et j'attend que ma mère l'ai fini. Elle s'énerve à mort dessus, donc ça devrait être un bon cru ! lol

Reply
avatar
30 janvier 2014 à 21:45 delete

Bon je le note dans mes livres à lire alors :)

Reply
avatar
1 février 2014 à 09:43 delete

J'ai littéralement adoré cette lecture, un très gros coup de cœur !!! je n'ai jamais vu le film et je ne sais pas si je vais le regarder, je préfère rester sur mon avis avec ce livre, car parfois la déception est là...

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.