Hex Hall de Rachel Hawkins

samedi, mars 16, 2013 0 Comments A + a -

Hex Hall est un livre de Rachel Hawkins paru en 2010 aux éditions Albin Michel collection Whizz!





Quatrième de couverture : Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapproprié de la magie, qu'on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazines et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n'a aucun besoin qu'une élève soit retrouvée vidée de son sang. C'est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu'il ne faut surtout pas énerver...





La mission :

C’est avec un certain plaisir que je me lançais dans Hex Hall, bien que l’univers face un peu série de Disney, autant par les relations entre les personnages, que le décor faisant carton-pâte – par là j’entends que j’ai eu un peu de mal à me le figurer comme un décor réel – j’ai tout de même passé un très bon moment lecture se déroulant autour de la magie et de l’humour.



Sophie Mercer est une jeune sorcière qui bien que sa mère tente de la faire vivre comme une ado normale ne peut se résoudre à vivre normalement, en quête de popularité et surtout d’amitié Sophie aime à se servir de ses pouvoirs pour aider les autres et comme on s’en doute tout cela va mal finir. Alors qu’elle essaie de « donner » le cavalier de rêve de sa meilleure amie tout tombe à l’eau et celle-ci la traite de sorcière, il n’y a pas d’autre solution. Le grand maître du Conseil décide de la faire entrer à Hex Hall, un lycée pour les ados spéciaux. Le problème c’est qu’eux connaissent tout de leur pouvoir et de l’histoire de leur genre mais pas Sophie. Elle va se retrouver dans une spirale de meurtres rituelles étranges, tout laisse à penser que c’est la vampire qui fait tout ça mais Sophie est prête à défendre sa nouvelle amie et à trouver les coupables, même si elle ne sait pas qu’elle est en réalité un maillon de la chaîne très importants. 

Le style d’écriture est certes simple mais j’ai vraiment adoré car il est sans prise de tête et sans fioritures et donc idéal après une lecture assez longue ou lourde. Il se lit très rapidement mais ce n’est pas pour autant que l’histoire l’est aussi, au contraire on sent de la part de l’auteur une réelle envie de plaire et d’écrire une histoire avec un fond et une réelle idée de se demarquer du déjà vu car autant ne pas se mentir : un lycée qui abrite des élèves spéciaux ce n’est pas nouveau de X-men pour les films à Damnés ou encore Vampire Academy on en a déjà vu, entendu et lu mais il réside dans ce livre une certaine dimension originale qui donne envie de lire la suite. Les personnages sont attachants mais méritent tout de même un caractère qui devra être plus travaillé dans les prochains tomes.

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.