Martyrs : Livre 2 d'Olivier Peru

mercredi, septembre 10, 2014 0 Comments A + a -

Le livre 2 de Martyrs est paru aux éditions J'ai Lu Imaginaire, collection semi-poche le 27 août 2014. Il est la suite de Martyrs paru le 22 Mars 2013 aux mêmes éditions. Un projet d'Art Book est en cours.


Quatrième de couverture : Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu ils se croient à l abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tan-dis que la guerre menace d embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer...




Le troisième Lancefall : Avec plus de 380 000 livres vendus, traduits dans plusieurs pays (Allemagne, États-Unis, Italie, Espagne, Pays-Bas, ...), Olivier Peru est un auteur au profil étonnant, capable d'écrire aussi bien que de dessiner, il fait partie d'une nouvelle génération de créateurs œuvrant dans plusieurs domaines. Romancier, illustrateur, scénariste et dessinateur de BD, il explore en mots et en images l'art de conter des histoires.Il signe de nombreuses séries BD : Zombies, Nosferatu, Assassin, Mjöllnir, Lancelot, Les Elfes, Oracle (tout cela aux éditions Soleil).
C'est sous le nom d'Oliver Peru qu'il publie ses romans. Druide, son premier roman paru aux éditions Eclipse, a été récompensé par le prix révélation 2011 aux Futuriales et réédité en poche chez J'ai Lu depuis 2012. Il co-écrit également la série de romans Les Haut-Conteurs (prix Incorruptibles 2012) et écrit la trilogie Martyrs (Le livre I paraît en 2013, le II en 2014).
En parallèle, il travaille comme scénariste, storyboarder et designer au cinéma et à la télévision (sur la série HeroCorp notamment).


Mission : Vous vous souvenez certainement de mon énorme coup de cœur de l'été dernier. Non ? Mais si, Martyrs du même auteur mais le livre I. Cela racontait l'histoire des deux frères Lancefall, les deux Arserkers poursuivi par un étrange borgne, qui se retrouvait à être la garde personnelle de la princesse Kassis Yrasen, souveraine des Ronces. Et bien après une fin incroyable qui ne nous faisait demander qu'une seule chose : la suite ; Oliver Peru a enfin répondu à nos prières le 27 août dernier. Pour un plaisir encore plus fou.

ATTENTION, cette chronique contient de nombreux spoilers sur la fin du livre I

On retrouve nos deux frères dans des postures vraiment intenables. Alors qu'Irmine, avec son pouvoir de Passe-Muraille se retrouve un siècle plus tôt, son frère, Helbrand, est mort en voulant aider Kassis à fuir le Château des Ronces. Nous voici donc là pour encore 600 pages d'aventure extraordinaire où le ne s'ennuie pas une seule seconde. Le récit est entrecoupé par le passé d'Irmine en tant que Saërn, son identité d'emprunt dans la Palerkan du 9e siècle, du temps du Roi Siegtrie, et bien que ces longs chapitres se trouvent en plus milieu du récit présent, le roman ne souffre aucune baisse de rythme ou d'action, ces passages glissent tout seul sous vos yeux et vous en apprend un peu plus sur le Irmine 2.0, car pendant que Kassis ne vivait que quelques semaines sans revoir son bien-aimé, Irmine lui a vécu 100 ans sans sa belle, et autant vous dire que le pauvre Lancefall a eu de quoi faire entre se cacher de la belle et dangereuse Allena ou encore défendre son frère et sa dulcinée de tout les coups du sort qu'il doit éviter pour ne pas changer l'avenir. 

Ce second tome nous éclaircit bien des points en fait sur l'Histoire de la Palerkan et de la nation Arserker, j'ai aimé comprendre certains actes du borgne du tome 1 dans ce second tome où tout s'éclaire comme par magie, puisque ce borgne n'est autre qu'Irmine. Autant dire que la palette de personnages de l'auteur prend encore plus d'ampleur dans ce tome-ci et on se prend même à apprécier des personnages que l'on n'aimait pas forcément dans le Livre I, et inversement. Moi qui suis une fan des personnages féminins dans la Fantasy, j'ai adoré comment est "exploitée" Akinessa la Main Douce, ce personnage si doux et si "innocent" qui se voit transformé par sa place au pouvoir, on assiste à une sorte de transcendance inverse entre Akinessa et son frère Karmalys, il y a aussi deux personnages nouveaux qui à mes yeux, n'augurent rien de bon pour les prochains tomes de la saga et surtout si celle-ci dure longtemps (ce que j'espère !). Je ne trouve aucun défaut à ce second tome, c'est assez frustrant d'ailleurs, car habituellement, j'ai toujours quelque chose à redire sur un roman, mais comme pour le livre I, je suis totalement sous le charme d'Oliver Peru, heu de son livre je veux dire, bien sûr ! Autant dire que pour la fantasy *cocorico* française, je suis jure plus que par lui pour la qualité stylistique et narrative, dans un autre genre que Pierre Pevel, que j'aime tout autant. Il y a vraiment quelque chose d'accrocheur dans son phrasé qui fait qu'il est difficile de détacher en plein milieu d'un paragraphe ou d'une page. Magique, comme les os de dragons, comprend qui pourra :D

Je m’arrêterai là pour ce second livre même si j'aimerai vous parler de plein de choses qui se passent dans ce récit mais je vous laisse le découvrir par vous même et si l'envie vous prend, après l'avoir lu, de débattre sur les évènements, contactez-moi, j'en serai plus qu'heureuse.

Plus qu'une chose à ajouter : A quand l'Art Book ? 





Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.