Les Royaumes Invisibles T1 : La Princesse Maudite de Julie Kagawa

vendredi, juin 06, 2014 0 Comments A + a -

La Princesse Maudite est le premier tome du cycle 1 de la saga Les Royaumes Invisibles, il est paru en Juin 2011 aux éditions Harlequin collection Darkiss. 


Quatrième de couverture : Une destinée secrète… Meghan ne s’est jamais sentie tout à fait intégrée. Mais à la veille de son seizième anniversaire c’est tout son univers qui bascule dans l’irréalité. Car sa véritable nature lui est révélée : elle est la fille fée du puissant roi de la Cour d’Eté. Pire, une créature vient d’enlever son petit frère, Ethan, pour l’attirer dans le monde des fées…Alice au pays des maléfices…
Prête à tout pour retrouver Ethan, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Elle ira désormais d’aventures en épreuves, à travers les territoires des royaumes invisibles, peuplés de créatures hostiles. A ses côtés, pour la protéger, il y a le facétieux Grimalkin, mais surtout le fidèle Puck, qui l’aime en secret.
Un irrésistible ennemi…
Le prince Ash est sans doute le plus dangereux des ennemis de Meghan. Fils héritier de la Cour d’Hiver, il est en guerre contre la Cour d’Eté dont Meghan est, bien malgré elle, la princesse maudite.


La Dame aux Faes : Julie Kagawa est un auteur américain. Elle a été dresseur professionnel de chiens. Elle vit avec son mari à Louisville, Kentucky.

La Mission : C'est Aurelie qui fût heureuse quand elle a découvert que je lisais une de ses séries fantasy fétiches, il y a quelques années, j'avais acheté le tome 2 sans vraiment faire attention et finalement le tome 1 ne m'intéressait pas le moins du monde, je l'ai donc fait gagner à un concours sans forcément penser à le lire un jour. Durant ma période de stage, je rangeais les rayons jeunesses et là je suis tombée dessus, j'ai lu la quatrième de couverture et je me suis dis : pourquoi pas ? Et j'ai tenté le coup. Bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j'ai tout de même passé un agréable moment de lecture et j'attends de lire la suite avec impatience cet été.

Je n'aime pas vraiment, habituellement, les histoires commençant par : "Meghan était une fille sans histoire, toute gentille, toute belle de l'intérieur et qui se fait massacrer par des petites saloperies au lycée" (je ne cite pas le livre hein, je dépeins la situation initiale. D'ailleurs quand je lis ce genre de phrases en 4e de couverture, le livre reprend gentiment sa place initiale sur l'étagère de la librairie. Dans la vie on n'est jamais sans histoire, jamais tout rose et tout mielleux alors ça m'agace et j'avoue que le début m'a un petit peu embêté mais voilà, pour la féerie j'ai passé outre et bien m'en a pris. Donc on se trouve face à Meghan, qui vous l'aurez sans doute deviné, est une elfe demi-sang dans le déni, un jour qu'elle rentre du lycée elle trouve son frère bizarre et son meilleure ami Puck lui apprend que celui-ci a certainement été enlevé au pays des Faes, Meghan ne demande pas son reste et décide de partir dans l'autre monde pour y retrouver son petit frère mais rien ne se passe comme prévu, le parcours va être semé d'embûches et apprendre par dessus le marché qu'on est la fille du roi de la Cour d’Été n'arrange rien. Car au bord d'une période de guerre, celle-ci ferait une excellente monnaie d'échange. Meghan va devoir fuir son père Fae qui veut la garder au chateau pour ne pas que la Reine de L'Hiver mette la main dessus et elle doit en plus rechercher son frère accompagnée de compagnons pas comme les autres : Un chat marchandeur Grimalkin, un vieux Fae Puck et le fils de son ennemie juré Ash. Une aventure qui ne sera pas de tout repos.

Les personnages sont très peu exploités dans ce premier tome et je l'ai trouve parfois un peu trop manichéens ce qui n 'empêche pas le fait que j'ai trouvé Ash très séduisant et que moi aussi j'aurais adoré le prendre dans mes bras - sans rancune Meghan ? - Puck au contraire est l'archétype même du Simon dans La Cité des Ténèbres, énervant à souhait et baffable à volonté ! On a souvent bien envie de lui faire un aller-retour Paris-Nice à la nage gratuitement sur nombre de chapitres et si on ajoute à ça, le côté un peu prude et fugue de Meghan on a un duo gagnant, alors vous allez vous dire, qu'est-ce qu'elle a bien pu aimer finalement ? Et bien le soucis est là, j'ai vraiment accroché avec ce roman, même si je lui trouve plein de petits defauts et de stéréotypes mal-léchés. Le roman est un mélange pas trop mal réussi d'Alice aux Pays des Merveilles et du Labyrinthe de Pan en moins artistique, peut-être est-ce par ce que j'ai été habitué à mieux par Julie Kagawa avec sa série sur les vampires beaucoup plus travaillée et réussie que ce soit au niveau des personnages ou de l'intrigue. Mais sur cette saga la mayonnaise a tout de même prise et je ressors de ce premier tome des questions plein la tête. Et avec une envie très pressante de découvrir le Royaume de L'Hiver avec plus de descriptions que celles données dans ce premier tome. 


La musique que j'ai écouté durant cette lecture : (cliquez pour écouter)


27/80




Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.