Aélis. T.1 Le Sacrifice de Flora Greys

lundi, avril 15, 2013 0 Comments A + a -

Le Sacrifice est le premier tome de la saga Aélis, le livre est paru en 2012 aux éditions Sortilèges. Le second tome est prévu pour cette année et une réédition de la couverture est désormais disponible.




Quatrième de couverture : Je ne savais pas que l'amour et la haine pouvaient s'amalgamer. C'était avant de rencontrer Aélis. La mener à la mort allait changer ma vie, bouleverser mes croyances et transformer mon âme. Pourtant, si tout était à refaire, je donnerais n'importe quoi pour être à nouveau son bourreau...Le Géhan est un royaume où la magie est interdite. Traqués, les magiciens représentent des offrandes de choix pour les sacrifices perpétrés au nom d'Ezrola la Rouge, la déesse guerrière. Cyrus est un guerrier, fervent serviteur d'Ezrola promis à un grand avenir, qui se voit confier la mission de conduire Aélis, une magicienne arrachée aux siens, sur l'autel sacrificiel.Alors que tout les oppose, leurs chemins se croisent et se trouvent étonnamment liés. Entre croyances et élans du cœur, rien n'est jamais acquis. Mais l'espoir naît de cette rencontre, aussi improbable soit-elle. Et alors, tout devient possible. Découvrir qui l'on est. Conquérir sa liberté.


L'auteure : Flora Greys est auteur de nouvelles et de romans. Elle est titulaire du CAPES de lettres.


La mission : J'ai acheté ce livre dans le but de découvrir la maison d'édition, c'est premièrement la couverture qui m'a fait de l'oeil, la couverture en dit beaucoup sur l'histoire sans en dire trop. On s'y plonge avec un certains goût de : je connais la suite et j'ai eu peur que la quatrième de couverture en ai trop dit mais alors que j'arrivais à la seconde partie du roman, j'ai été agréablement surprise. C'est l'un des premiers romans fantasy que je réussis à lire d'une traite et sans ressentir des moments de doute - c'est à dire des moments où j'ai envie d'arrêter de lire - pour moi le secret réel de la réussite du roman, c'est ce voyage de l'hiver à l'été alors que Cyrus et Aélis partent pour la cité d'Ezrola, on y rencontre de drôle de personnages vraiment attachants et je ne peux faire cette chronique sans parler de mon amour pour : Achour Al'Jaffaï qui est pour moi, LE personnage de ce roman, pourtant il est secondaire, mais dès que j'ai croisé ce personnage c'est d'un amour exotique puissant que je me suis éprise de ce personnage. Il est un morceau de voyage à lui seule, le désert de Moundabar en un personnage.

L'écriture est plutôt fluide même si j'ai parfois butté sur des constructions de phrases que je n'ai pas l'habitude de croiser que j'ai du relire deux fois. En tout le style est net, bien travaillé et agréable à lire, l'auteure écrit et sait écrire, on ne ressent pas le style scolaire que j'apprécie que moyennement, les tournure sont bien faites et recherchées, bref l'auteure connait son métier et c'est bon.
Elle a su creer un monde qui lui est propre et auquel elle sait nous emmener, tout doucement par la main sans qu'on se sente agressé ou perdu. Ce que j'ai aimé c'est aussi l'utilisation de ces langues qui donnent vraiment cet exotisme au livre. J'ai vraiment voyagé.

Le fait de retrouver le journal de Cyrus en début de chaque chapitre nous permet de voir comment le héros évolue au fil des pages, d'un Cyrus sournois et sans pensées propres, on passe à un Cyrus en questionnement etc..(pour ne pas spoiler). L'évolution entre les personnages se fait petit à petit et l'histoire d'amour est vraiment naissante, c'est un tome qui pose vraiment les lieux, l'action, les personnages. Je m'y suis perdue avec plaisir et j'y replongerai volontiers.
Le seul point négatif et qui n'est pas des moindres dans ce premier tome, c'est l'absence de la magie d'Aélis, bien qu'elle soit magicienne, elle ne peut pas se servir de ses pouvoirs ou alors très peu et c'est une chose qui a vraiment manqué mais au vu de la fin du tome, je suis sûre qu'il y en aura plus dans le second ! A bon lecteur ! 



Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.