Hantise de Michele Jaffe

samedi, septembre 15, 2012 0 Comments A + a -


Voici le résumé de ma lecture de Hantise par Michele Jaffe. Un monde où les fantômes des souvenirs viennent se mêler à l'angoisse du présent, un régal

Quatrième de couverture : Heurtée de plein fouet par un chauffard, la jolie Jane est laissée pour morte dans un rosier. Elle ne se souvient pas de ce qui s'est passé, mais d'étranges messages laissés sur le miroir de l'hôpital et des menaces téléphoniques instillent en elle le doute : a-t-elle réellement été victime d'un accident, ou quelqu'un a-t-il vraiment tenté de la supprimer ? Qui ? Serait-elle en train de perdre la tête ? Et si le tueur était tout proche ? ( je vous met en bas la quatrième de couverture qui est différente de la présentation du bouquin)




L'auteure : Michele Jaffe née le 20 mars 70 est une romancière américaine. Mariée, elle vit à Las Vegas, Nevada. (Fiche Wiki)






Mon avis : Jane Freeman est une jeune fille comparable à blanche neige, le teint pâle, les lèvres rouge et les cheveux noirs, rien d'étonnant à ce qu'on la retrouve à moitié morte dans un buisson d'une couleur bleu presque indéfinissable, ces ailes de fées dépassant du buisson et sa main tendue vers une rose d'un rouge flmaboyant. Jane Freeman faisait partie des Loosers avant, avec le lycée elle a décidé de changer, de se faire une nouvelle image, elle achète des fringues cool, se met à la mode et ça marche, voila qu'elle est invitée dans une soirée étudiante, la plus cool de la saison. Son amie ne veut pas y aller, elle est bien avec ses nounours, sa salopette en jean et ses habitudes de looseuse, elle insiste et c'est le drame, sa meilleure amie est morte d'une overdose. Elle doit déménager, son petit ami la lâche, il faut tout reprendre à zéro, elle craque et redevient une invisible. Jane rencontre Katie en pleure dans les toilettes du lycée, Langley à sa poursuite, elle se lit d'amitié avec elles, elles sont les lanceuses de mode du lycée. Tout va bien, jusqu'au jour où elle est invitée à une fête, où elle doit rejoindre Olie, David, Nicki et les autres, ce soir là elle est retrouvée dans le buisson. Paralysée, cloîtrée dans sa chambre d'hopital, la police lui dit qu'à part la théorie du suicide, le coupable ne peut être qu'un de ses amis, Jane va tout faire pour se souvenir, pour savoir qui la menace au téléphone.




Un coup de coeur phénoménale, vraiment, j'ai dévoré ce livre. Ayant craqué pour sa couverture, je ne m'attendais qu'à quelque chose de bien. Michele Jaffe est une auteur de talent, douée pour réussir à nous mettre dans le doute, nous faire nous sentir mal et vouloir nous en faire savoir plus. J'ai lu ce livre rapidement, à peine deux jours et j'en voulais encore, mais malheureusement ce n'est pas une saga.

Les personnages principaux sont une bande d'ados, l'élite de la mode et du cool du lycée, leur psychologie est donc celle des ados cool et sans problèmes, enfin si, au final on se rend compte que ce sont peut être eux qui en ont le plus. Vous ne savez pas à quel point c'est dur de rester cool ? Jane est naïve, elle pense que sa popularité la protège de tout, elle ne doute pas de ses amis, mais finalement un jeune homme va venir la troubler. Et si je n'étais pas si aimée que ça ? et nous rentrons dans des flash-back qui laissent des indices pour trouver qui est le coupable. Jane évolue bien mais pas trop vite, ce qui donne de la vérité dans le personnage.

Le suspens tient en haleine, sans être forcément le policier de l'année, ni le polar du siècle, ça reste un joli policier young adulte qui mérite d'être lu. Le est sans grande particularité mais fluide, plein de rébondissements et très agréable.

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.