The Circle (1) : Les élues de Sara B. Elfgren et Mats Strandberg

dimanche, avril 24, 2016 0 Comments A + a -







Les élues est le premier tome de la trilogie The Circle écrite par Sara B. Elfgren et Mats Strandberg. Paru pour la première fois aux éditions Lattès en 2013, Pocket publie le livre dans son format poche à l'occasion de la sortie en DVD et Bluray du film le 23 Avril. 


Quatrième de couverture : Une nuit de pleine lune, un astre brille au-dessus de la forêt d'Engelsfors, en Suède. Six lycéennes sont mystérieusement attirées, dans une marche somnambule, jusqu'à un vieux parc d'attractions à l'abandon. Là, une prophétie leur est révélée. Elles sont les Élues, un groupe de sorcières liées les unes aux autres.

À Engelsfors, le Mal est puissant, actif. Il les cherche, les chasse. Si elles apprennent à maîtriser leur pouvoir, si elles restent unies et arrivent à faire front ensemble, elles pourront le vaincre. Mais comment former un cercle soudé quand tout les oppose ?


Mon avis : Les Elus est le premier tome de la série à succès mondial The Circle, le premier tome est paru il y a quelques années aux éditions JC Lattès en grand format et Pocket vient de sortir le premier tome en poche à l’occasion de la sortie du film en France. Bonne nouvelle, puisque le deuxième tome qui n’avait jamais vu le jour en France, se voit publié dans la collection Outre Fleuve pour une parution au mois de Mai 2016. J’ai envie de dire « Youpiiiii » mais revenons en à nos moutons. Mon avis sur ce premier tome.

Difficile pour moi de trouver des défauts au roman, tellement je me suis régalée dans ma lecture. Croisé dans la pile de réceptions de ma collègue, je n’ai pas résisté longtemps à prendre en main ce roman qui promettait de la sorcière. Pour celles et ceux qui me connaissent assez désormais, vous savez qu’il s’agit là de mon sujet favori. Bien m’en a pris, car je crois avoir fait la connaissance d’un de mes coups de cœur pour l’année 2016, d’ailleurs à l’heure actuelle je n’ai plus qu’une pensée, me procurer le deuxième chapitre, et lire à nouveau le premier.

Mais The circle de quoi ça parle au juste ? C’est l’histoire de 6 adolescentes, qui vivent en Suède, une petite ville qui s’appauvrit et de laquelle les commerçants s’en vont petit à petit. Elles vont dans le même lycée et ne connaissent pas plus que ça, d’ailleurs certaines d’entre elles n’ont rien à faire ensemble mais voilà un soir de pleine Lune, les jeunes filles se retrouvent à se rendre chacune de son côté dans la forêt, dans un ancien parc désaffecté. Ida, Minoo, Anna-Karin, Rebecka, Linnéa et Vanessa, toute les six en pyjama en pleine nuit. C’est cette même nuit que leur pouvoir se déclenche. Elles sont l’épicentre d’une prophétie, mais voilà, à la base il ne devait y avoir qu’une Elue. Elles sont en danger depuis la mort d’un de leur camarade, Elias, ami de Linnéa et première victime du Mal. Commence pour les jeunes filles une nouvelle vie, elles vont devoir apprendre à se servir de leur pouvoir et à s’attendre malgré leurs différences. Car la réponse est dans le Cercle et le Cercle ce sont elles.

Bien que le spitch du roman fasse très réchauffé, le roman écrit à quatre mains n’a rien de commun avec les autres romans que j’ai pu lire sur le sujet. Hormis la saga des Sorcières d’Anne Rice. Ici on est loin du cliché pouvoirs à la baguette ou symbiose avec la nature. On est dans un roman bien plus profond, où les auteurs nous offrent des personnages profonds et complexes, des filles auxquelles je me suis vite attachée et une intrigue qui promet de prendre beaucoup plus d’ampleur par la suite. J’ai été étonné de connaître qui était le coupable de la mort des différents élèves et je me suis prise au jeu assez aisément. Un sans faute ! Le rythme du roman est assez particulier et l’ambiance du roman assez sombre. On évolue en plein hiver et dans une ville où l’impression d’un brouillard constant pèse sur le lecteur. Un pur régal ! Un coup de cœur infini ! Tout est pensée au millimètre près et les auteurs mènent  d’une main de maître les sorcières à travers décors et actions, elles prennent littéralement vie sous leurs plumes pour apparaître comme par magie sous les yeux de chacun des lecteurs ! Pour vous la faire courte : Une perfection sans concession ! Un histoire sans faille et une écriture plus que plaisante pour une traduction qui ne souffre d’aucun défaut.

En bref, si vous n’avez pas compris le message : Vous attendez quoi pour foncer l’acheter !!!!

Le petit + : Avec le coup de cœur de ma lecture, je ne pouvais pas passer à côté de la sortie du film, sitôt sorti sitôt chez moi ( il est disponible depuis Samedi) et je l’ai déjà visionné. Première surprise positive, le film dure 2h20, on n’est donc pas sur le simple format taillé à la serpe qui donne un film pour ados d’1h20. De plus, l’auteure a participé à la transposition roman vers scénario et écrit elle-même des choses pour la télé suédoise, des infos qui ne promettent que du bon.

Après avoir visionné le film, aucune mauvaise impression, le film respecte la trame du roman en changeant quelques petits détails au passage et en passant à côté de certains éléments. Rien de bien méchant, si ce n’est que j’aurais aimé que la relation entre Vanessa et Linnéa soit beaucoup plus mise en avant et que la partie de l’histoire avec Anna-Karin soit plus respectée pour la suite de l’adaptation. Ces détails mis de côté le film respecte l’ambiance avec brio, la relation entre les filles avec beaucoup de véracité et l’intrigue de fond est presque la même. J’ai adoré.

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.