La voie des Oracles (T2) : Enoch d'Estelle Faye

lundi, juillet 13, 2015 0 Comments A + a -


Enoch est le deuxième tome de la série La Voie des Oracles, imaginée et écrite par Estelle Faye. La série est éditée chez l'excellent éditeur Scrineo (qui ne cesse de m'épater ! ). Le tome 2 est disponible depuis Avril 2015.


Quatrième de couverture :
Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares…
Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre…. Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…




Mon avis : J'ai retrouvé Thya et Enoch avec un plaisir non dissimulé après leurs mésaventures dans Thya, premier tome de la série paru l'année dernière. Enoch nous donne encore plus d'actions, une entrée dans l'histoire beaucoup plus complexe que dans le premier tome et un voyage initiatique dans les terres barbares ! A second tome, second coup de cœur ! 

Thya a désormais rejoint Aylus et sa cause, après avoir eu ses étranges visions, elle décide de fuir la Gaule et de plonger au cœur des terres barbares, des plus froides aux déserts brûlants, nos trois comparses vont nous emmener dans une intrigue en demi-teinte, entre réalité et imaginaire. Estelle Faye se fait un malin plaisir à jouer avec les croyances et coutumes de chacun de ces peuples pour nous offrir un vrai voyage dans l'Histoire, en plus de nous plonger en plein cœur de la magie. L'auteure tient bien son histoire, nous la raconte presque à l'ancienne, pas comme un écrivain, plutôt un orateur, un itinérant des routes venant partager légendes et on-dits sur un peuple aujourd'hui disparu. Toujours entre imaginaire et réalité. 

Dans ce deuxième tome, l'histoire est plus centrée sur le personnage d'Enoch (avec le titre du tome, on aurait pu deviner), autrefois un peu au second plan, ici le personnage se désolidarise presque entièrement du personnage de Thya pour devenir un héros à part entière. Tiraillé entre son passé, ce qu'il est et ce vers quoi il aimerait tendre, le jeune homme ne sait plus où donner de la tête. Les pouvoirs qu'il a acquis l'ont transformé ; tant sur le plan physique que mental, et le lecteur se régale de faire la connaissance de ce personnage qui lutte sans cesse sur la frontière entre ce qui est bien et ce qui est mal. Un pur délice ! 
Cependant, Thya ne reste pas sur le banc de touche et l'intrigue continue de progresser. On en apprend plus sur les origines des Oracles et de Thya, sur la quête de nos jeunes amis et, oui, on continue de detester Aedon, cet enf**** d'enfant bercé trop près du mur.  Coup de coeur ! Pas besoin de visiter un Oracle pour le savoir, avec Estelle Faye et ce second tome c'était joué d'avance !

En bref, l'auteure nous offre un récit mouvementé, beaucoup plus que le premier tome et nous promet un roman plus axé sur le sex-symbol masculin de la saga : Enoch. Pour le plus grand plaisir de ses dames ! Un univers à la frontière entre réel et imaginaire qui perturbe le lecteur par sa véracité et qui fait qu'on ne peut que demander la suite. Elle est pour quand d'ailleurs ?

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.