Ogre à Bulles #3

mercredi, janvier 28, 2015 0 Comments A + a -




L'année dernière je commençais (ou recommençais) à lire des bandes-dessinés et des romans graphiques ! N'étant pas friande de la critique de BD, j'ai pensé faire un rendez-vous chaque Mercredi (le jour des enfants) pour vous parler de celles que j'aurais lu.



Ogre à Bulles, chaque semaine je vous parle des bandes dessinées, romans graphiques que j'ai lu.
Cette semaine dans son tonneau, l'Ogre m'a donné à voir :





Mjöllnir (T1) : Le Marteau et l'Enclume de Olivier Peru et Pierre-Denis Goux, est une BD qui reprend la mythologie nordique et ses dieux et coutumes. Généralement, tout ce que touche Peru est transformés en Or, cette fois-ci aussi, Peru est devenu Midas pour cette BD pour laquelle il a écrit le scénario. Ajoutez à cela les dessins (sublimes) de Goux et un Nain et vous aurez un premier tome de BD excellent. J'adore les Nains, c'est tout, tout ce qui touche aux sorcières et aux nains, m'attirent de façon inexorable, mais alors, quand un nain, au fort tempérament, se retrouve avec les pouvoirs de Thor du jour au lendemain, l'idée ne pouvait que me plaire. Ce premier opus lance l'histoire avec des passages bourrés d'actions, qui nous étonne à chaque instant, un must-read pour les fans de Peru et les autres aussi.

Combien d’histoires du Nord devenues légendes chantent la vérité ? Combien racontent que des petits hommes ont défait des grands ? Même au sommet d’une montagne, un nain reste un nain, dit-on souvent. Loin des étoiles, près de la terre… les petits hommes regardent le monde en levant les yeux. Mais, parfois, il en est parmi eux qui deviennent des géants. Combien de légendes parlent de ceux-là ? Aucune… jusqu’à ce jour. Aucune jusqu’à Mjöllnir.


Voici une planche de la BD pour ceux qui souhaiteraient se faire une idée :)




Ensuite l'Ogre m'a proposé :




END (T1) Elisabeth de Barbara Canepa et Anne Merli, le premier tome d'une bande-dessiné ennivrante qui se déroule dans un monde où la poésie gothique prend tout son sens. Un message sur la mort et le deuil, traité de façon excellente et qui m'en a mis plein la vue. Le personnage d'Elisabeth et ses animaux hybrides, qui d'ailleurs amènent une sacré dose d'humour dans cet univers sombre, m'a vraiment touché. Le seul bémol de cette histoire, est que, depuis sa sortie, nous n'avons aucune nouvelle d'une possible suite, alors que celle-ci est annoncée à la fin du premier tome. Une BD parfaite pour les amoureux de poésie, de belles histoires de fraternité et d'amitié et de dessins graphiquement magnifiques. 

Imaginez...
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone…
Si le silence, souverain, régnait jusqu'à ce que l'invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d'entonner sa complainte.
Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge...
J'ai 13 ans.
Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir….


L'ogre avait une planche à vous montrer :D



Si vous aimez cet article n'hésitez pas à me laisser un petit encouragement et à la semaine prochaine pour la suite des aventures de L'oGre à Bulles !

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.