Les Salauds Gentilshommes, tome 1 : Les Mensonges de Locke Lamora de Scott Lynch

dimanche, mars 09, 2014 2 Comments A + a -

Merci à la team Livraddict ainsi qu'à Bragelonne de m'avoir permis de découvrir ce monument de la Fantasy !
Le premier tome des aventures de Locke Lamora a paru pour la première fois en 2007 aux éditions Bragelonne, à l'occasion de la sortie du troisième tome, une réédition a été proposé. En Janvier 2014 pour ce premier tome



Quatrième de couverture
On l'appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L'autre moitié pense qu'il n'est qu'un mythe. Les deux moitiés n'ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l'épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n'en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu'une mystérieuse menace plane sur l'ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire...


L'intendant de Camorr : Scott Lynch est né aux États-Unis en 1978. Son premier roman, Les Mensonges de Locke Lamora, est un coup de maître : meilleur lancement d’un nouvel auteur de Fantasy en Grande-Bretagne depuis des décennies, unanimement salué par la presse comme une découverte exceptionnelle et traduit en quinze langues, Warner Bros a même acquit les droits du livre pour une possible adaptation au cinéma. (source : Bragelonne)

La mission : Je m'attends déjà au fouet et au bâton pour ce que je vais dire sur ce roman considéré comme un incontournable de la fantasy. Certes je suis très heureuse de l'avoir enfin lu, puisque j'en entend parlé depuis l'annonce de la sortie du troisième tome du cycle qui devait à la base en comporter 7. Je ne saurais vous dire où c'en est du nombre de tome prévu à ce jour, puisque j'ai su que l'auteur avait mainte fois remis l'écriture à cause de soucis de santé. Bref, pour en revenir à ce premier tome, je me suis ennuyée, je n'ai pas réussi à percevoir tout les rebondissements et la plume addictive qui sont décrits dans les nombreuses chroniques que j'ai pu lire sur les blogs que j'ai l'habitude de fréquenter. Peut-être en attendais-je trop ? Mais en sachant que ce livre est censé être un "sans précédent", je ne pense pas avoir mis le barre trop haute, n'empêche que je concède sans mentir que l'histoire est originale et que j'aime aussi le fait que celle-ci ne se déroule pas dans l'habituel univers moyenâgeux que j'affectionne tant (peut-être est-ce pour ça que je n'ai pas accroché d'ailleurs !) 

Que les choses soient claires, le roman n'est pas du tout mauvais, je pense même que Monsieur Lynch a un grand talent pour l'écriture, la plume est belle et les tournures de phrases soignées ; mais je n'ai pas réussi à être conquise, par moment je devais relire deux fois l'ensemble de phrases pour en comprendre l'idée (Et là j'entend les fans : "Ah mais c'est normal, t'es trop bête bouuuuh !") j'ai rarement eu autant de mal à lire un chapitre, et ce doit être un des livres que j'ai lu le plus lentement de toute ma vie (après le premier tome du cycle des sorcières d'Anne Rice -rappelez vous j'ai mis presque 1 an pour le lire). J'ai longtemps lutté, puisque je m'ennuyais ferme, a vrai dire sur la première moitié du livre j'avais beaucoup de mal à comprendre où Scott voulait m'emmener, j'ai pu voir que certains blogueurs jugent que ce sont des longueurs et qu'une fois dépassées celles-ci on ne se trouve que plus addict encore, pas pour moi. Outre l'écriture, j'explique ça par une seconde chose qui est : je n'ai ressenti aucune accroche avec les personnages. Locke m'a laissé de marbre, on n'en sait que trop peu sur lui et la moitié s'annonce être faussée. On ne sait plus sur quel pied danser. Au jeu des déguisements, on se demande souvent si c'était bien Locke ou pas et l'ombre qui le suit sur les toits, ne reste qu'une ombre pendant beaucoup trop de temps. Temps, temps, temps et temps voilà ce qui m'a vraiment rebuté dans cette lecture, vous savez qu'habituellement, je n'ai rien contre les livres qui mettent un certains temps à poser leur intrigue (Bah oui je lis du Stephen King tout de même) mais il y a une façon de le faire, et celle qu'utilise l'auteur ne me plaît pas. J'avais l'impression de ne rien apprendre, de ne rien comprendre et surtout de ne pas avancer : erreur, je déteste faire du surplace. 
Mais j'insiste sur le fait, encore une fois, que ce sont des ressentis purement personnels et que beaucoup d'autres blogueurs (la plupart même) a adoré et dévoré ce roman, je vais d'ailleurs vous mettre deux ou trois liens en fin d'article.

Pour conclure cet article pas très jovial et encenseur (on m'a vu dire beaucoup mieux) je vous invite à essayer de le lire et d'y trouver votre compte. L'histoire a le droit de se vanter d'être originale tant par son intrigue que par ses choix d'époques, de personnages et de costumes. Cependant les déboires de Locke s'arrêteront ici pour moi, je ne compte pas lire la suite, certainement pas pour l'instant. Peut-être retenterais-je la lecture dans quelques années pour voir si j'en sors avec une meilleure impression. Affaire à suivre donc.

L'avis de Aily sous la couette :Chronique ici
L'avis de Lectures Trollesques : Chronique ici

15/80

7/40



2 commentaires

Write commentaires
9 mars 2014 à 18:03 delete

Je viens tout juste de le recevoir via ce cher Amazon. C'est intéressant d'avoir un point de vue plus mitigé comme le tien, car en effet, on entend partout que c'est une pure merveille. Je vais m'y mettre très prochainement, j'ai également été attirée par l'aspect peu traditionnel de l'histoire et du cadre.

Reply
avatar
9 mars 2014 à 18:34 delete

C'est ce qui m'attirait sur le roman de prime abord, et pour le coup c'est vraiment dépaysant ! J'espère que tu y prendras plus de plaisir que moi ;)

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.