La fille de Braises et de Ronces de Rae Carson

mardi, janvier 07, 2014 3 Comments A + a -

La filles de braises et de ronces est le premier tome de la trilogie De Braises et de Ronces de Rae Carson, publiée pour la première fois en France en fevrier 2012, le livre a été réedité avec une jaquette le jour de la sortie du second tome. Ce livre fait partie de la Collection R.



Quatrième de couverture : Princesse d'Orovalle, Élisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Élisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée...Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Élisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.
Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour. Et accepter enfin d'être l'Élue de son propre destin...



Reine d'Orovalle : Californienne d'origine, Rae Carson a travaillé aussi bien dans l'enseignement que dans la vente, et même dans un cabinet d'architecte, avant de se consacrer à plein temps à l'écriture. Son talent et sa première trilogie d'heroic fantasy ont enthousiasmé son éditeur américain, HarperCollins. Elle vit actuellement à Columbus, Ohio. 
Dès sa publication en septembre 2011, La Fille de braises et de ronces a reçu un accueil unanime de la critique, des blogueurs et des libraires aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le Publishers Weekly l'a d'ailleurs choisi pour sa sélection des quatre premiers romans américains les plus prometteurs de 2011, dans la catégorie jeunes adultes. Les droits de la trilogie ont déjà été vendus dans plus d'une dizaine de pays.
Son site Internet : www.raecarson.com (source : laffont.fr)


La mission : Voilà la dernière chronique de livre lu en 2013. Je pensais terminer fortement mon année en tentant le tant convoité roman de la collection R de Rae Carson, La fille de braises et de ronces. Mauvais choix, je finis avec un goût d'inachevé et d'amer, sans compter que je cris un peu à l'encensement abusif. Pour moi ce livre ne tient pas sa promesse d'Héroïc fantasy jeunesse, le monde n'est pas assez expliqué, les personnages à peine des ébauches qui sont en plus de ça stéréotypés. Je n'ai été aucunement surprise et je me suis même parfois trouvée en train de souffler face à un dialogue un peu trop "nian nian" et il faut le dire sans intêret. Pourtant il y a avait beaucoup à faire. Mais j'ai l'amère impression que Rae Carson a pensé à ce qui était vendeur plutôt qu'à un renouvellement du genre. Pourtant je peux comprendre que l'on puisse trouver quelque chose à ce livre, car jel'ai vu plusieurs fois "coup de coeur" de blogueuse. Peut-être est-ce dû à mes propres lectures. Habituée à lire de la fantasy pure et dure, de la fantasy plus adulte, peut-petre que cela à joué un rôle sur la qualité que j'ai trouvé au roman. Une écriture académique et des métaphores un peu tiré par les cheveux, qui se veulent poétiques mais qui sonnent faux à l'oreille. Je n'ai pas trouvé grand chose à retenir de ma lecture.

Un monde intéressant qui n'a pas été totalement travaillé, c'est comme-ci celui-ci allait de soi et qu'on était capable de voir dans la tête de l'auteure, comme-ci il n'y avait rien d'autres à décrire qu'un chateau de pierre autour d'un village, qu'une tempête de sable et des tentes en toile, des pauvres et des riches, des tenues trop petites perlées et en soie sur son corps trop gros. Ici encore tout ça était trop anecdotique, alors je veux bien qu'on me dise que c'est pour laisser libre l'imagination du lecteur mais à ça je réponds " Faut pas abuser non plus" ; on n'est loin des descriptions typées "fantasy" habituelles où on en prend plein les yeux avec 20 lignes pour décrire une ruelle étroite ou une taverne. Je maintiens que le monde est bien pensé, intelligent et plus ou moins nouveau mais trop peu décrit, expliqué et raconté. 
On débarque dans une famille qu'on ne nous apprend pas à connaître, le jour d'un mariage qui regroupe tout un carré d'inconnus qu'on ne prend pas la peine de présenter un peu. C'est trop peu, il y a un goût de pas assez que j'aurais espéré voir disparaître au fil de ma lecture mais qui ne fait que s'amplifier.
Des intrigues faciles à deviner, des relations qui sautent à l'oeil (parce que pour le coup un seul oeil suffit) et des personnages que l'on veut secret mais qui en disent trop dès le début, je pense à la suivante de l'héroïne.

Au final je garde un goût très amer de ma lecture pour laquelle j'attendais peut-être trop et qui m'a donné beaucoup moins que le minimum que j'attends. J'ai vite revendu ce premier tome et je ne compte pas lire la suite. Toutefois pour les novices en terme de fantasy peut-être que vous y trouverez votre bonheur, mais je ne recommanderai nullement ce livre à mon entourage qui aurait mérité beaucoup plus de profondeur et de recherche en terme d'intrigue. Je tiens à ajouter, car je viens de le voir sur Amazon, cela n'a rien à voir avec Game Of Thrones de G.r.r Martin.

Retrouvez la dernière chronique de mes partenaires !!
Le pays des contes de Chris Colfer par Elixir de Livres

3 commentaires

Write commentaires
7 janvier 2014 à 13:59 delete

Oh !!! Merci pour le lien vers "le pays des contes" ! ♥

Pour le coup je ne sais plus si je dois lire ce livre ou pas... J'ai vu beaucoup d'avis positif mais le résumé ne m'attirait pas plus que ça dont j'ai hésité... Je me suis dis qu'un jour peut être je tenterai. Mais ton avis me donne plutôt envie de le propulser en bas de ma PAL...
Je n'aime pas quand il y a trop de détails (genre Tolkien) mais je n'aime pas quand il y en a trop peu. Déjà au premier tome d'Hunger Games, le début m'avait gêné parce que je trouvais qu'il y en avait trop peu alors là... :S
On verra du coup, si un jour je m'ennuie pourquoi pas ! :)

Reply
avatar
14 janvier 2014 à 09:11 delete

Oulala, il est entré dans ma pal très récemment, mais ton avis me refroidi un peu. J'aime bien quand les univers sont développés, ou au moins suffisamment bien expliqué pour qu'on puisse se laisser embarquer sans problème. Il risque de rester dans ma pal encore quelques temps

Reply
avatar
Aaryia
AUTHOR
7 février 2015 à 22:20 delete

Je suis entièrement d'accord avec toi! J'avais lu de bons avis sur cette trilogie et j'étais impatiente de la lire.
Certes, l'héroïne est peu conventionnelle et c'est appréciable, pour autant tu as raison le monde n'est pas assez approfondi. Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus gêné dans ce tome! Je trouve que tout se passe trop vite, comme si on tournait une page après chaque évènement majeur. Cela parait simple, presque sans importance. Et je suis carrément restée sur ma faim en refermant ce livre. J'ai trouvé la chute bâcléei!
Par contre, et c'est là que c'est particulier, j'ai été surprise par quelques retournements de situations! C'est pourquoi je vais poursuivre cette lecture: le tome 2 sera décisif!
Je trouve ta chronique très juste, elle change de celles que j'ai lu et dans lesquelles manquait cette nuance qui est à mon sens indispensable: ce livre manque de profondeur et de détail.

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.