Retour à Salem : L'ordalie de Jacques Fuentealba

mardi, octobre 30, 2012 0 Comments A + a -




J'avais envie de changer de camp, en fait je partais pour chasser les sorcières et j'ai fini, comme je m'en doutais dès le début, par m'attacher à ces femmes, vous n'imaginez pas tout les pouvoirs qu'ont les sorciers et comment ils peuvent servir pour la chasse aux créatures, en fait si, vous le saurez en lisant : Retour à Salem T.1 L'ordalie de Jacques Fuentealba paru aux éditions Midgar.





Quatrième de couverture : En découvrant son véritable héritage, le risque est grand de plonger en plein cauchemar. Surtout quand on descend de l'une des sept familles de sorcières de Salem, qu'on se retrouve pris dans une guerre secrète à l'échelle du monde, et que vos propres alliés guettent le moindre faux pas.





Le dirigeant de Salem : Après avoir publié un certain nombre de nouvelles en anthologies, revues et fanzines, Jacques Fuentealba voit son premier roman édité en numérique, Émile Delcroix et l'ombre sur Paris, aux éditions Walrus en septembre 2011. Il a également usé ses claviers en écrivant plusieurs centaines de micronouvelles, dont une bonne quantité sur la Fabrique de Littérature Microscopique qu'il anime avec Benoît Giuseppin et Karim Berrouka et d'autres en recueils : Invocations et autres élucubrations (éditions Efimeras, en ligne), Scribuscules (aux éditions Clef d'Argent) ou Tout feu tout flamme (chez Outworld). En décembre 2011, il publie son deuxième roman, Le cortège des fous, aux éditions Malpertuis. Dans Retour à Salem, il revient sur certains de ses thèmes de prédilection : la perception du bien et du mal, le libre arbitre et la destinée, la quête du savoir et du pouvoir, la famille, l'histoire secrète se lisant entre les lignes de l'Histoire officielle...







Résumé de la rencontre : Comment décrire mon sentiment face à ce roman tout jeune de M'sieur Fuentealba ? Je dirais que je suis vraiment incroyablement contente de ce roman. Il a tout les ingrédients pour donner une bonne saga et ce premier tome s'apparente à la partie "fondation" de l'histoire et j'adhère et je recommande. Pourquoi ? 

Le fond : Un décor vraiment extra et qui ne peut que prêter à croire en ce roman. Nous sommes sur un fond qui représente la ville de Salem, la fameuse ville aux sorcières. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas l'histoire du procès de Sorcières, nulle crainte, des allusions sont faites et viennent décortiquer cette histoire d'Ordalie qui je l'avoue je n'avais pas vraiment compris au premier abord. Plusieurs villes américaines plus noires et étranges les une que les autres viennent "égayer" le décor et donner foi à l'histoire. Bref, on y est on y croit et pour ça chapeau, j'ai adoré la maison des ombres des Corey qui est vraiment superbe (si on oublie le coté joli).


Les personnages : A la fois le point fort et le point faible du livre. On a un panel incroyable de familles et donc de personnages qui sont tous des descendants des familles de Salem, c'est vraiment un point de vu intéressant que d'avoir le pont de vue de chacun mais j'ai trouvé que certains perdaient un peu de leur valeur et je pense en particulier à Kathleen qui perd au fil des chapitres de sa superbe pour devenir un personnage secondaire que l'on déplore. Ce panel de personnages nous apparaît comme un mélange du Bien et du Mal et qu'importe leur fond on s'y attache en voulant savoir plus de choses sur le passé de chacun. Alors autant de personnages pourquoi pas ? Mais il reste à déterminer par la suite, si on ne va pas un peu se perdre et j'espère que Kathleen reviendra de plus belle. 


Une histoire : Pour les amoureux de l'Histoire qui cohabite avec la fiction c'est un livre idéal. Il mélange à la fois le bien et le mal, le bon et le mauvais et on se pose un tas de question sur nos propres actes de la vie de tous les jours. Ca reste un avis personnel mais je trouve que ce livre et aussi un peu initiatique, un petit passage de la vie des gens pour se poser et aussi poser des questions sur le fait qu'il n'y pas de bien sans mal et de mal sans bien car dans chaque action il y a toujours un fond de chacun des deux. Bref, j'ai aimé et je recommande. C'est une très belle histoire, une histoire bien travaillée et on attend la suite avec impatience

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.