Les Chroniques d'Aurélie : Si tu lisais pour moi #1 (Avril)

mercredi, avril 24, 2013 0 Comments A + a -


Ce mois-ci, j'ai décidé de participer avec plaisir au rendez vous des blogueuses : Si tu lisais pour moi du blog « les chasseuses de livres » , en binôme avec Céline dont je suis contente d'avoir fait la connaissance. 

Le thème du mois se trouvant être la romance, j'ai reçu la trilogie de Julianne MacLean : Le Highlander . À ce moment là , je me suis dis super, depuis le temps que j'en entends parler ! C'est donc avec impatience que j'ai commencé La Captive du Highlander . 




L'auteur : Julianne MacLean est une auteure de romance historique américaine résidant avec son époux et sa fille en Nouvelle-Écosse. 




Résumé de la quatrième de couverture : Lady Amelia Templeton préférerait mourir que de céder à son ennemi juré, Duncan MacLean, le guerrier le plus féroce de son clan. Alors qu’il s’apprête à tuer le fiancé d’Amelia, le Highlander tombe sous le charme de cette ravissante créature et décide de l’enlever, saisissant l’occasion de se venger de celui qui a assassiné l’amour de sa vie.
Mais la belle Amelia n’est pas une prisonnière comme les autres. Elle provoquera chez le Highlander un sentiment plus puissant que sa fureur guerrière .




Mon avis sur ce livre

Ce qui m'a plu au premier abord chez ce livre, c'est qu'il s'agit d'une romance historique se situant au début du 18eme, et pas n'importe où : En Écosse ! Et là, c'est juste un plaisir immense de s'y plonger . Oui parce qu'autant vous dire, que si je suis passionnée de livres, j'en suis autant pour l’Écosse, mon rêve serait de trouver résidence au sein de ce pays merveilleux. Je peux vous dire qu'au moment précis où j'ai ouvert l'ouvrage, il m'était tout simplement impossible de le fermer. J'étais totalement captive de ma lecture, conquise par les personnages et le milieu . 

Lady Amelia Templeton, jeune anglaise aristocrate, bercée d'illusions liés à son éducation régit par les convenances et les règles de vie de la haute, se retrouve alors au centre d'un conflit entre deux hommes de guerre bien déterminés à s'anéantir l'un comme l'autre. Fiancée au colonel Richard Bennett, « héros de guerre » responsable de meurtres macabres et de viols, elle est alors enlevée( hors de son lit ) par Duncan MacLean « le Boucher des Highlands » connu pour son héroïsme et pour son inflexibilité . D'abord terrorisée par ce barbare, elle va ensuite découvrir le puissant désir qui l'anime à sa présence, la désarmant face aux assauts du jeune Écossais . Ses convenances et ses croyances seront alors mises à rude épreuve. 

Durant cette histoire, l’Écosse est de nouveau en rébellion avec l'Angleterre qui n'accepte pas la présence de l'imposteur qui siège sur le trône de Grande Bretagne . Duncan MacLean dit le Boucher des Highlands est alors l'icône même de cette Rébellion Jacobite . Il s'agit d'un personnage au caractère brutal d'apparence, craint des hommes et désiré des femmes . Et si il est décrit comme un personnage sauvage ( certes mais magnifique ), sans pitié, il est en fait ambivalent. Il s'agit également d'un homme érudit, désirant la paix, se battant pour protéger les siens et la liberté . J'ai beaucoup apprécié d'ailleurs le conflit intérieur auquel est sujet Duncan . 

Aussi, si j'ai été attentive à la sensualité et l'amour qui s'installent de façon progressive, j'ai été transporté par le voyage au cœur des Highlands. Je trouve également important de citer une des morales que j'ai pu déceler dans ce livre : Méfiez vous des beaux Airs, intéressez vous plus à l'être que le paraître. 

Pour finir, l'auteure maîtrise totalement son sujet, sa plume est d'autant plus légère qu'efficace. Ce fut une passionnante lecture, pour ces vacances où enfin le soleil se décida à montrer le bout chatoyant de son petit nez . 


NB : Dans cette petite parenthèse, je tiens à vous donner mon avis sur les deux tomes suivants. Comme pour le premier, j'ai été transporté et prisonnière de ma lecture . Bien que le schéma de l'histoire d'amour soit à peu près le même au fil des tomes, pas de panique, l'intrigue autour nous le fait oublier ! Chaque histoire est unique. J'étais ravie de retrouver mes highlanders, la passion qui s'installe entre les personnages principaux, les complots, et enfin le décor qui englobe le tout . Les personnages sont similaires mais en même temps ont chacun certains traits qui les diffèrent. Le rythme de l'histoire est bien maintenue, il n'y a pas de moments « bof ». Je n'ai pas vraiment de tome préféré, bien que l'auteur m'a fait tourné plus en bourrique dans le tome 3. J'ai été conquise par ces lectures, la preuve en est que j'ai dévoré les suites en quelques jours . Je tiens donc à remercier Céline, ma binôme pour ce rendez vous « si tu lisais pour moi », de m'avoir fait partagé ces romances .

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.