Mon livre en Vacances

vendredi, août 31, 2012 3 Comments A + a -

Une Chasseuse a bien besoin de vacances, mais toute bonne chasseuse n'oubliera pas d'emmener avec elle un ou plusieurs livres afin de leurs faire profiter d'un peu de bon air, un air qui leur changera du vent et de la pluie qui ont été les maîtres-mots du mois de Juillet en notre bel région Nord - Pas de Calais. Ainsi, un peu comme un Road Movie, je vous emmène avec moi et mon livre sur quelques uns de mes lieux de vacances. Bon Voyage !

                                                                                                                                                                              


 Me voici sur la route vers Bridoire, qu'est ce que Bridoire  ? Bridoire est un joli château, une ancienne forteresse qui a tant souffert, passé de mains d'Anglais à ceux de Français, Bridoire à vécu des déboires.

Sur cette Route, moi, La Cité des Ténèbres second tome de Cassandra Clare. Je rencontre une joli vignoble de Bergerac, je suis proche de Ribagnac résidence de mes vacances. En traversant ce vignoble je croise un vigneron et un champ, un champ de tournesols heureux, joyeux qui dans quelques jours vont dormir puis se dire adieux, ils deviendront huile et graines, ainsi nourriront Hommes et Animaux. 
Encore quelques minutes à pied, je respire le grand air et je sens que plus loin le Bridoire m'attend, comme une douce mélodie ses tours nous offrent la symphonie du vent passant. Doux sifflement de la pierre qui chante sous le vent, Bridoire de son bel habit d'antan à vaincu la ronde des Temps. Guerres, Vents, Délaissement et Pillages ont causé sur lui bien des ravages, mais comme une Majesté devant son village, Bridoire à vaincu et aujourd'hui nous rouvre son pont-levis. En continuant sur cette route, nul doute que vous croiserez biches, cerfs et marmottes qui la forêt habite.

Peut-être même ferez-vous une escale par son joli ruisseau passant derrière le château. Certains racontent même qu'ici vivaient dans des temps plus anciens que la château lui même, qu'on pouvait trouver ici deux ou trois fées qui près du lac de l'eau venaient chercher. De leurs ailes semèrent de de la poussière de fée qui fait qu'aujourd'hui Bridoire est sur pied, car l'amour de petits êtres enchantés autrefois passés permis à Bridoire, comme par magie, de survivre à l'humain et sa noire folie. Si l'envie vous dit, venez donc vous joindre à ses gens qui Bridoire font vivre, peut être croiserez-vous un ou deux êtres qui vous permettront un voeu ou deux.



 Autorisons-nous une escale vers la Cité aux Quatre Temps. Périgueux, la Cité qui permet un voyage dans le Temps, rencontrons sa Ville Médiévale, son Village Renaissance et ses vestiges de l'Aire Romaine. Ici se côtoie la Mémoire et l'histoire de demain. Ma lectrice et moi, La Maison de Soie de Anthony Horowitz, nous sommes posés en un parc qui autrefois s'appelait Les Arènes, tout autour de nous, l'ancienne vie des Arènes réposait. Imaginez en instant allongé sur l'herbe près de la fontaine entendre le bruit des sabots, des roues grattant le sable, le métal des épées qui rencontrent les cuirasses solides craquant sous le tranchant. Imaginez la foule, le crie des femmes, les encouragements des hommes et le silence de la loge de l'homme à l'origine de tout ça. Imaginez le frottement des sandales de cuir brûlante au soleil sortant de l'arène après que tous aient combattus. Ecoutez tout ce que le temps raconte.


 Relevez vous et avancez, toujours ce sentiment en tête de portez des sandales et une robe légère, celle que portait autrefois la romaine. Le soleil illumine vôtre visage, vous marchez sous le soleil écrasant, il vous faut de la fraîcheur, juste un brin. Vous arrivez devant le temple de la Déesse Vésuna, il ne reste plus que le pilier central, entendez-vous criez quand la guerre éclate, entendez tout ces gens qui pleurent la perte de leur ville chérie. Imaginez la vie qu'on ôte, celle qui se reconstuit. Le bruit de la pierre qu'on taille, le bruit des tuiles qu'on posent, le ramdam d'une nouvelle population, voyez le Périgueux médiéval.

"J'ai traversé vents et marais pour venir jusqu'à toi", pendant le Périgueux Médiéval, une vague impressionnante de Juifs, Anglais et autres débarquent. Il ne faut pas oublier que le mariage d'Aliénor d'Aquitaine et Henry de Plantegenet, dit Henri II d'Angleterre, y est pour beaucoup. La belle Périgueux est en plein essor, tout lui réussit, la photo où vous me voyez avec une fenêtre et une endroit "marieur de temps", si vous vous placez à ce même endroit, vous ferez la rencontre inoubliable du romain et du médiéval, les poètes devaient être amoureux de l'endroit tant il invite à la rêverie. Mais malheureusement j'ai eu le coeur brisé en voyant ce que le contemporain à fait, détritus, tags et cochonneries en tout genre sont à l'intérieur de ces ruines où vivait autrefois la noblesse. J'ai vu des tours, des restes de chaumières, des gravures de la jeunesse savante d'antan. Puis les maisons ont laissé place aux commerces florissants, les pauvres sont partis, les nouveaux riches sont restés, ah ces bourgeois ! Ces bourgeois de la ville renaissance, sa rue piétonne pleine de monde du lundi au dimanche.

Si vous vous aventurez un peu plus loin, à quelques mètres d'une loge Franc-maçonnique vous trouverez un chef-d'oeuvre de leur cru, une église, celle de St-Front de Périgueux, sur les colonnes qui soutiennent les voûtes vous pourrez passer vos mains sur les gravures de franc-maçons, ils ont marqué leur travail pour ne pas les oublier. De loin vous vous penserez dans un pays oriental, mais une fois passé l'énorme entrée et après le signe de croix près du bénitier vous pourrez rencontrer les Saints qui font l'histoire du Christianisme. Vous pourrez vous signer devant La Pucelle d'Orléans mais aussi devant Sainte Radegonde que l'on ne voit que trop peu souvent dans les églises du Nord. Sur le sol vous scruterez les Saint-Jacques, ces Saint-Jacques que suivent les pèlerins près à oublier le confort de leur nid pour marcher sur les traces de nos Pères.  Je pourrais rentrer de Périgueux en chantant " J'ai remonté le temps, le temps de ceux d'antan, j'ai ressenti les pierres. Et en tentant le prose, je prie qu'elles se reposent".


Voici quelqu'un qui la prose refusa pour se donner aux vers, Cyrano de Bergerac à Bergerac quelle idée ! Vous le trouverez en deux statues, l'une en grès, l'autre on l'on remarque son long nez. De son chapeau il bat la mesure, ah cet Edmond Rostand que lui vola sa figure, qui aurait pu penser que c'est le livre qui fit connaître au Bergeracois ce personnage qui pour eux avant n'existait pas. Devant cette terrible nouvelle, d'une personnalité mise aux oubliettes, Bergerac se mit en émoi " Et bien Ma Foi de toi mon ami des statues on en fera deux fois" Ne vous laissez pas avoir par les bouches fluettes des habitants du village là qui disent " Ce personnage, ah oui, on le connaissait déjà". Désormais à Cyrano sa fierté lui est rendu, on va le voir pour ce qu'il était et non ce que Rostand en fît.


 Qu'aurais-pu rêver de mieux, moi, La Forêt des Damnés de Carry Ryan, que de finir ces vacances au bord de l'eau moi qui songe toujours à l'océan. Un havre de paix, le lac de Lougratte, parfait pour rencontrer les Anglais qui dorment dans le camping juste à coté, une petite brise de vent vous dit bonjour en vous caressant le visage, le soleil chauffe votre peau comme pour vous attirer vers l'eau brillante et rafraîchissante. 
Sur la plaine de Biron ou la guerre de Cent Ans laissa sa trace, près du château au deux nations, je dis au revoir au doux paysage d'Aquitaine. Aquitaine qui laisse en mon coeur des plaies que seule peut guérir son humeur.



3 commentaires

Write commentaires
31 août 2012 à 15:39 delete

Oh, tu étais en Dordogne pour tes vacances ! ^^ J'ai reconnu la Tour de Vésonne en fait...je me suis dit, je la connais celle-là ! Forcément... :)
En tous cas, tes photos sont super sympas, j'aime beaucoup...

Reply
avatar
1 septembre 2012 à 11:17 delete

Oui on y étaient allés une fois en Avril il y a deux ans, voir de la famille, on est tombés amoureux de cette région; surtout pour son tourisme culturel :)

Reply
avatar
2 septembre 2012 à 10:43 delete

Ok, maintenant, du coup, tu y reviens souvent ! ^^
En tous cas, ça t'as inspirée au niveau des photos... :D

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.