Les Outrepasseurs (T2) : La Reine des Neiges de Cindy Van Wilder

jeudi, octobre 23, 2014 1 Comments A + a -


Le Reine des Neiges est le deuxième tome de la trilogie les Outrepasseurs de Cindy Van Wilder paru aux éditons Gulf Stream éditeur en août 2014. Le troisième et dernier tome est prévu pour Avril 2015.




Quatrième de couverture
Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu?ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire?





L'auteur se présente : (blog de Cindy Van Wilder)
"Me résumer en quelques mots-clefs… C’est parti ! 1983: l’année de ma naissance, en Belgique.
Mots: j’adore jouer avec ceux-ci, depuis toute petite. Quand je ne suis pas auteur, j’assume ma profession de traductrice
Imaginaire: je suis tombée en amour, comme diraient les Québécois, avec l’imaginaire dès que j’ai vu le premier volet du “Seigneur des Anneaux”. Ma vie n’est plus tout à fait la même depuis lors…
Auteur: Vous trouverez mes différentes oeuvres en cliquant sur les onglets de mon blog. Après avoir écrit quelques nouvelles et oeuvres plus conséquentes, je me suis lancée dans l’écriture de mon premier roman. Ce dernier a été accepté en octobre 2012 aux éditions Gulf Stream et est devenu le premier tome d’une trilogie.
2014: l’année de ma première publication papier !"


La mission : Le premier tome était pour moi une révélation, le deuxième forge une certitude, Les Outrepasseurs fait parti de mes séries/sagas de romans favoris. Dans le premier tome, nous vivions en même temps que Peter, les révélations à propos de qui il était et de ce que serait sa vie. En tant que futur Maître de Maison et qu'Héritier. Dans ce bassin infesté de vouivres nous plongions à maintes reprises dans le passé de ces ancêtres. Ce deuxième roman est totalement différent, cette fois-ci on s'intéresse vraiment à Peter, sa vie et les enjeux actuels des Outrepasseurs. Un vrai coup de cœur et un livre lu en seulement 3 jours (un record pour moi alors que je suis en cours). 

Peter a dû juré allégeance à Noble, le Maître de la Maison du Lion, chef des Outrepasseurs, et commandant suprême des changepeaux et métamorphes. Si à la fin du premier tome je lui criais de jurer allégeance, qu'il était complètement fou de vouloir résister, j'ai durant ces pages, bien vite revu mon jugement. Force est d'admettre que c'est une des forces du roman, les différents "camps", n'ont rien de manichéen, on ne peut tenir qu'avec Peter puisqu'on s'y attache depuis le premier tome et que tout semble perverti au pays de la magie. Bien que ce soit Le Chasseur qui est à l'origine de la malediction des Outrepasseurs et qu'une vengeance bien sentie était mérité, on ne peut pas rester de marbre face aux comportements de la descendance des Outrepasseurs avec les fées et le destin de Féerie. C'est tout simplement ignoble et inhumain, d'ailleurs, quand on y pense, que leur reste-t-il d'humain ? Ils nous donnent parfois l'impression d'avoir été totalement absorbé par l'animal qui vit en eux. Bref, pour ne pas trop en dire sur le fond, retenez juste que c'est très fort en émotion, que vous n'y trouverez aucune façon facile de finir l'histoire et que l'intrigue est encore une fois rondement menée et qui plus est, d'une main de maître. 

Car oui, il est des auteurs qui n'écrivent pas avec les mots, mais qui jouent avec, qui remplacent leur clavier, leur plume ou que-sais-je encore, par une baguette magique et qui savent vous happer à l'intérieur de leur récit dès les premiers paragraphes, et comme pour Les Héritiers, ce fût le cas encore une fois avec La Reine des Neiges. En fait, le roman a tout d'un conte moderne pour jeunes adultes ou adulescents, on y découvre des êtres magiques du Moyen-âge et des quatre coins de monde, pour encore plus de rêverie. Mais le Conte de Fée au sens actuel s'arrête là, pas de gentille fée clochette qui sèche vos larmes ou de Fée Marraine qui exauce vos vœux les plus chers, non, ici on revient à l'être originel, la fée pernicieuse, joueuse et parfois perverse, sans tomber dans l'excès, Cindy Van Wilder maîtrise parfaitement son sujet et n'exploite pas l'Univers des Fées, elle le fait vivre à nouveau. Nous rendant, comme quand nous étions enfants, complètement gaga des histoires avant d'aller se coucher. Celle du méchant ogre dévoreur d'enfants, ou encore celle de l'homme qui tue ses épouses, le vrai conte de Grimm, d'Andersen ou de quel autre auteur classique du genre. Cindy est la Grimm des temps modernes. Elle joue avec la magie, lui redonne son vrai caractère. Alimentant par la même occasion la longue encyclopédie du monde Merveilleux avec ses propres personnages magiques. Le premier récit était captivant, le deuxième est dévorant. Il ronge votre temps sans que vous vous en rendiez compte. Sortilège de l'écrivain magique. Un coup de cœur à l'unanimité entre moi et mes 5 autres personnalités. J'en veux encore. J'en veux toujours plus. Avril 2015 me paraît si loin.




1 commentaires :

Write commentaires
Karine:)
AUTHOR
24 octobre 2014 à 01:57 delete

J'ai de plus en plus envie de découvrir cette série!

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.