Le 5è règne de Maxime Chattam

mardi, août 05, 2014 1 Comments A + a -

La version poche du roman Le 5e Règne de Maxime Chattam est sorti aux éditions Pocket en Juin 2006. Publié quelques années tôt sous le nom de Maxime Williams aux éditions du Masque. 

Quatrième de couverture : Il sont cinq adolescents emmenés par Sean-le-rêveur, des gamins sans histoires. Ils vivent à Edgecombe, une petite ville de Nouvelle-Angleterre bordée de forêts séculaires. Il ne s'y passe pas grand chose, jusqu'au jour où ces cinq-là trouvent un vieux livre dans un grenier poussiéreux. La tempête aurait dû les avertir, ils auraient dû se douter que ça n'était pas bon signe. Mais ils l'ont ouvert.Et le Mal est apparu. D'abord les yeux rouges et menaçants, tapis dans les recoins sombres de la ville, ensuite ces hommes au charisme effrayant, semblables à des vampires. Et puis il y a ces enfants qui disparaissent inexorablement, les uns après les autres, on ne retrouve que leurs corps mutilés.L'automne se profile, les orages se multiplient, tandis que Sean et ses amis cherchent dans le grimoire une solution à cette terreur qui s'abat sur Edgecombe. Et si ce livre détenait la réponse au plus grand mystère de l'Homme... ? Ce qui se cache après la mort... Et s'il ne fallait en aucun cas tourner ces pages... ? Et si...

L'Homme en Noir : Né à Herblay, dans le Val-d'Oise, Maxime Chattam fait au cours de son enfance de fréquents séjours aux États-Unis, à New York, à Denver, et surtout à Portland (Oregon), qui devient le cadre de L'âme du mal. Après avoir écrit deux ouvrages (qu'il ne soumet à aucun éditeur), il s'inscrit à 23 ans aux cours de criminologie dispensés par l'université de Saint-Denis. Maxime Chattam vit aujourd'hui de sa plume. Après la trilogie composée de L'âme du mal, In tenebris et Maléfices, son dernier roman Le sang du temps a paru aux éditions Michel Lafon en 2005.

La Mission : Un The Goonies version papier, voilà ce que vous propose Maxime Chattam avec Le 5è règne, d'ailleurs ce titre mystérieux ne vous sera expliquer qu'à la toute fin. Moi qui suis une grande fan des histoires avec des enfants, je ne pouvais rêver mieux avec ce livre d'un nouveau genre de Maxime Chattam qui d'ailleurs, par peur de la critique, avait publié ce roman sous un nom d'emprunt tellement ce livre sortait de l'ordinaire. Ma maman l'a lu en prems, et m'a dit qu'il fallait absolument que je le lise, je ne me suis pas fait prier et j'ai adoré ! Même si sur la fin, je commençais à ressentir une certaine impatience (bah voui moi je me demandais qui étaient ces types étranges qui chassaient mes 5 amis dans toute la ville. En fait le décor à tout d'un bon Stephen King, et en certain point il est très comparable à ce que je lis de King, mais en plus léger et un peu moins profond, ces 400 pages se lisent facilement et les pages défilent sous vos yeux avant que vous ayez pu dire "ouf" !

Dans la petite ville américaine de Edgecombe, ville reculée et entourée de forêts séculaires, il ne se passe pas tellement grand chose ; hormis les parties de paint-ball de Sean et ses amis près de l'ancienne usine de la ville. Une usine dont la cheminée fait faire des cauchemars à tout les enfants de la ville, alors quand un des enfants de Edgecombe est retrouvé mort de façon atroce, c'est toute la ville qui entre dans une torpeur dans pareille, alors quand le petit groupe se retrouve à vider le grenier du grand-père de Sean et tombe sur un ancien grimoire, c'est toute leur vie qui se met à être chamboulée. De meurtre en découverte, à la poursuite du Mal en personne, Sean et ses amis n'auront pas fini de vous faire trembler. Un roman plein de surprises qui vous replongera dans votre adolescence, et dans vos cauchemars les plus fous. Âmes sensibles....foncez !

Un roman plein de surprises qui saura vous enchanter et vous en mettre plein la tête ! Bien que ce livre raconte l'histoire de jeunes ados, Chattam ne perd pas le Nord et nous offre des visions cauchemardesque d'enfants mutilés au plus profond de leur chair, des monstres sous vos lits qui vous attraperont les pieds dans la nuit, loin d'un roman pour adolescent avec ses meurtres version censuré ! Loin de là, régalez-vous, vous lisez du Maxime Chattam. 




1 commentaires :

Write commentaires
12 octobre 2014 à 18:14 delete

Un premier roman, avec donc quelques défauts... Mais très peu ! J'ai été conquise par ce roman :) !

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.