Dôme livre 2 de Stephen King

jeudi, novembre 28, 2013 2 Comments A + a -

Dôme livre 2 est le deuxième roman du diptyque original de Stephen King, il est sorti en mars 2011 aux éditions Albin Michel. La série adaptée du roman est sortie l'été dernier aux états-unies sur CBS. 


Quatrième de couverture : Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville.



Le maître du fantastique : Stephen King est l'auteur de plus de cinquante livres, tous best-sellers d'entre eux à travers le monde. Parmi ses plus récentes sont les romans La Tour Sombre, Cell, Du Hearts Buick 8, Everything's Eventual, en Atlantide, La Petite Fille qui aimait Tom Gordon, et Sac d'os. Son livre documentaire acclamé, sur l'écriture, a également été un best-seller. Il est le récipiendaire de la Médaille nationale de 2003 Réservez Fondation pour contribution exceptionnelle aux lettres américaines. Il vit à Bangor, Maine, avec son épouse, la romancière Tabitha King.

La mission : Quatre mois après avoir lu le premier tome de ce diptyque et avoir vu la série avec le beau Mike Vogel ; je ne tenais plus et j'ai du me plonger dans le second tome pour enfin savoir qui était à l'origine de ce dôme coupable de tout le ramdam de Chester's Mill. Bien que beaucoup me disaient que je serai un petit peu déçue avec ce tome, ce ne fût pas le cas. J'ai beaucoup aimé voir l'évolution jusqu'au point ultime de cette saga, de voir comment tout ce petit peuple s'est débrouillé avec les péripéties toujours plus envahissantes les unes que les autres.

Voilà presque une semaine que Chester's Mill est bloqué sous un dôme, alors que le propane vient à manquer et que les fastes dégradants de Big Jim commencent à créer un espèce d «  Ordre du Phénix » contre lui, Barbie est arrêté et accusé des meurtres de Dodee, d'Angie et de Brenda Perkins. Contre vents et marées une ligue « libérez Dale Barbara » secrète va s'agrandir et se mettre en place alors que les habitants vont continuer à tomber comme des mouches sous le joug de plus en plus féroce de Big Jim Rennie, le chef d'une nouvelle milice dictatoriale. Crises de nerfs et crêpage de votre propre chignon sont à l'honneur dans ce deuxième et dernier tome de Dôme.

Comme le dit Stephen King dans ses remerciements, le plus de ce livre, c'est le nombre conséquents de personnages qui fait que l'on ne s'ennuie pas. Il y a toujours une anecdote qui vient s'ajouter à un événement qui touche tout les personnages, de ce fait on voit la même histoire sous plusieurs angles sans jamais être lassée par la répétition, car au final n'est répété que le fait le plus gros. Des fois un personnage voit l'action de loin et dans le chapitre suivant on connaît la cause de cette action. C'est génial, ça ne laisse pas de temps à l'ennuie. Même si à un moment j'ai bien cru que l'on y arriverait jamais.
Le huis clos dans le huis clos. Déjà que le dôme en lui même créait une réelle ambiance angoissante, par plusieurs fois, l'auteur va nous emmener dans des recoins sombres et petits, tout petits, pour nous y enfermer avec eux et nous y laisser suffoquer plusieurs chapitres durant. Un huis clos dans le huis clos c'est dérangeant mais c'est tellement bon, car que font les personnages quand ils se retrouvent enfermer ensemble dans un même endroit ? Leur mauvais côté finit toujours par ressortir ce qui crée forcément des situations qu'on se délectera à lire.
Des personnages à leur point culminants ! Qui dit fin de l'histoire, dit personnages entiers, et dans ce tome King nous amène petit à petit dans les réelles histoires des différents protagonistes. De l'histoire que l'on imaginait, la découverte de la boite va nous emmener dans les profondeur des personnages et leur faire revivre en quelques sortes leurs pires souvenirs, ce qui nous amène vers encore un étage au dessus dans la psychose qui s'installe vers la fin du tome. Je me suis régalée, car ce tome 2 et plein d'actions, de moments forts, de suspens et la fin est juste...inconcevable. Il y a des morts dont on se réjouit, d'autres qu'on regrette et certaines qu'on attend toujours.

J'ai pris un réel plaisir dans ce second tome, dans cette saga en général qui m'a appris à quel point j'aimais King, depuis j'ai rempli ma bibliothèque de romans du maître qui malgré leur volume ne cesse de m'attirer. Je ne peux que vous recommander ce diptyque haletant et plein de surprise et que vous aimiez ou non la série, le livre ne peut être qu'un plus, car elle ne ressemble pas tant que ça à l'histoire ici écrite.

2 commentaires

Write commentaires
28 novembre 2013 à 19:33 delete

J'ai les deux tomes dans ma PAL depuis lundi ! J'adore trop trop la série et j'ai hâte de voir la fin dès ce soir d'ailleurs ! :). Donc j'espère pouvoir les lire prochainement pour connaître la suite et voir, si je peux comparé la série TV et les livres.

Reply
avatar
28 novembre 2013 à 20:20 delete

Tu aimes la VF ? Pour une fois j avoue qu ils ont fait un effort sur le doublage mais j ai préfèré la Vo tout de même ! Le livre est très peu comparable à la serie pour le coup, les deux sont geniaux !

Reply
avatar

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.