Sanditon de Jane Austen

dimanche, février 17, 2013 0 Comments A + a -

Sanditon est un roman de Jane Austen qu'une autre grande dame a décidé de terminer dans les respects de la ''loi'' austenienne. Il a été édité par Livre de Poche en Novembre 2012.




Quatrième de couverture : En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l'étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d'une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le coeur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette oeuvre inachevée. Une romancière d'aujourd'hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.



La grande Jane en quelques mots : Jane Austen, née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire en Angleterre et morte le 18 juillet 1817 à Winchester, dans le même comté, est une femme de lettres anglaise.





Discussion dans le Jardin : C'est avec plaisir que je me suis plongée dans Sanditon de Jane Austen et terminé par "une autre grande dame". Alors j'ai voulu jouer le jeu de "Je ne sais pas où se termine le récit de Jane" mais comme une nulle j'ai lu le message à la fin et j'ai su où il s’arrêtait mais ça n'a rien gâché à mon plaisir. Nous découvrons un décor vraiment typiquement anglais pour ne pas changer qui nous amène vers le bord de la plage, en ce début d'air de la balnéo-thérapie même si on se rend compte qu'en réalité ils n'y connaissaient pas grand chose, on imagine les premiers maillots de bains on s'imagine ces cabines immenses qui vous cachent aux yeux des autres et de la gente masculine surtout. C'est toujours dans cette impression de huis-clos que se déroule l'intrigue et on aime ça. Les secrets d'un petit village comme Sanditon sont toujours les plus gros et on se rend compte en arrivant chez les Parker que Sanditon à l'air d'une sacrée bourgade pleine de choses non-dites et d'un franc-parler qui n'est pas toujours au rendez-vous. J'ai vraiment en horreur cette Lady Denham, bien qu'elle doit sa façon d'être à son habitude d'être seule, mais je me suis vraiment mise en colère contre Diana Parker qui a le don de se mêler de tout et de tout mettre sans dessus-dessous. La grande dame qui a entreprit la suite de ce roman donne vraiment l'impression d'être une adoratrice de Jane Austen, elle imagine avec soin la suite des évènements et c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on découvre le fond de chacun des personnages prendre de l'ampleur au fil des pages. Le roman semble couper en deux parties : la première qui semble mettre en place les personnages de Charlotte, des Parker, de Miss Brereton et de Sydney Parker et la seconde qui semble mettre en place une action réelle dans la tourmente des secrets des gens de Sanditon. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, car tout les détails sont d'une importance grave pour la fin du roman. On se rend compte qu'une seule phrase peut en réalité vous faire entrevoir toute la vérité, mais pour cela il faut bien suivre, être attentive et suivre le jeu. Car les romans de Jane sont bien souvent des jeux de pistes.






Les personnages sont haut en couleurs et vraiment fort psychologiquement, ils sont des personnes à part entière, pas de simples pantomimes sans voix simplement articulés. Mais on retient bien sûr la malignité de Sydney, sa tempérance et sa bonne humeur face à la Charlotte qui n'aime pas les choses superflues et les gens superflues tout semble les opposer et pourtant...






Je remercie les éditions Livre de Poche pour ce partenariat ainsi que Livraddict, j'ai passé un bon moment lecture et je me suis beaucoup plus dans Sanditon, une bonne aventure encore avec notre Jane Austen, la magnifique.

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.