Lumen de Robin Wasserman

mercredi, août 28, 2013 0 Comments A + a -

Lumen est un roman de Robin Wasserman paru aux éditions La Martinière Jeunesse en octobre 2012. J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Les Monstrueux de la PAL.



Quatrième de couvertureCertaines connaissances peuvent s'avérer mortelles, mais certains hommes sont prêts à tout pour les posséder.
Lycéenne brillante, Nora passe son temps libre à traduire la correspondance d'Elizabeth Weston, la fille d'un alchimiste du XVe siècle qui prétend avoir inventé une machine, le Lumen Dei, permettant de communiquer avec Dieu. 
Mais un matin, sa vie bascule dans le cauchemar : Chris, son confident, est assassiné et son petit ami, qui a disparu, est accusé du meurtre.
Un manuscrit mystérieux... Des sociétés secrètes en quête de l'ultime pouvoir... Une héroïne moderne, brillante et passionnée, à la recherche de la vérité pour prouver l'innocence de celui qu'elle aime...
Un thriller à la Dan Brown, intense et fascinant.



La Hoff : Robin Wasserman est diplômée d'Harvard en histoire des sciences. Elle est fascinée par la philosophie de la Renaissance, les religions et la magie, des thèmes que l'on retrouve dans les séries pour ados qu'elle a déjà publiées aux États-Unis : The Seven Deadly Sins ou encore la trilogie Skinned, que Scott Westerfeld (l'auteur de la série best-seller Uglies) qualifie d'«envoûtante». Elle vit aujourd'hui à New York. Lumen est son premier roman traduit en français.


Mon avis : Fan des livres à la Da Vinci Code où il est question de traque et de secrets d'Histoire, je n'ai pu que me jeter sur ce livre lors de sa sortie. Puis les mois ont passé et je l'ai un peu délaissé ce petit bijou. J'ai donc profité du challenge Les Monstrueux de la PAL afin de le sortir et d'en profiter pleinement. Je n'ai pas du tout été déçu de ma lecture et je suis au bord du coup de cœur pour ce one-shot de Robin Wasserman.

Nora est une élève brillante du lycée Chapman qui a tout pour elle. Un groupe d'amis géniaux avec qui elle s'entend depuis des années, un petit copain nommé Max et en plus de ça, avec le travail bénévole qu'elle fait en compagnie de Chris et Max pour le Hoff, elle est sûre d'obtenir sa bourse pour l'Université. Son dada à elle c'est le latin. Elle en fait depuis qu'elle a 5 ans, elle doit ça à son père. Le Hoff c'est un prof d'université qui travaille sur le manuscrit de Voynich, il ne croit qu'en ça et toute son oeuvre est consacré au manuscrit censé donner des réponses sur une quête qu'il mène depuis toujours. Un jour il revient dans son "QG" avec un tas de lettres rédigées par diverses personnes en rapport avec le Voynich, Nora se voit distribuer les lettres Elizabeth Weston, celles qui ont le moins d'importance. Enfin c'est ce qu'il pense. Jusqu'au jour où elle découvre un point important, une lettre cachée, la lettre qui va tout déclencher. L'affreuse machine est un marche, la traque commence.

C'est une véritable chasse aux trésors que nous offre Robin Wasserman dans ce roman. Départ de l'Amérique nous nous rendons en France pour finir le voyage à Prague. Bref, un réel  voyage qui nous offre diverses paysages tous plus fidèles les uns que les autres, on s'y croirait presque. 
Le seul bémol à tout ça, c'est un peu le manque de connaissance sur l'époque dans laquelle se déroule le livre, c'est à dire la Prague de la Renaissance, j'ai vraiment trouvé qu'on en savait que trop peu, si je n'ai pas eu de mal à imaginer les décors de la Prague actuelle, pour l'historique cela a été plus compliqué.
Le choix épistolaire était un choix risqué et on trouve donc le principal défaut de ce choix dans ce manque crucial de défaut historique.
Nora est le mur porteur du roman, c'est une héroïne actuelle, fraîche et comme madame tout le monde à qui il arrive des soucis, mais dans le fond ce genre de situation n'est pas invraisemblable. Toute l'attention est mise sur Nora qui est la Elizabeth Weston moderne, elle est la seule à traduire les lettres. Adriane Chris et Max ont pour moi été trop mis dans le flou, quoique pour Adriane ça ne me dérange pas tant que ça puisque dès le début je ne l'ai pas vraiment apprécié cette nana. Intelligente mais ne voulant pas le montrer, son côté trop superficiel m'a dérangé. Nora a aussi son côté "yeux bandés" qui par moment m'a fait sortir de mes gonds comme Elli du genre " Mais ouvre les yeux bon sang". Ah Elli ! Toi qui a embelli ma lecture. Elli c'est le cousin de Chris, il débarque et se lance dans la même quête sans demander d'avis à personne. Mais il parle le tchèque et il a un tatouage juste super sexy sur le torse, si si je vous jure ! C'est un peu le super mec dont toute les nanas rêvent en secret alors qu'elles sont dans les bras d'un Max, le type à lunettes, lunatique qui ne ferait pas de ma à une mouche...en apparence. 
Bref, un demi point pour les personnages secondaires qui sont justement trop secondaires à mon goût et qui par moment dévoile un peu trop de choses sur l'intrigue principale.

Sinon j'ai vraiment lu très vite ce livre à raison de 2h par jour, je l'ai fini en 3 jours, car il est très addictif une fois passé les 40 premières pages. Je le recommande a tout ceux qui aiment les quêtes historiques !

Fourni par Blogger.

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Blogueuse litté, amoureuse des livres et de fantasy. Je ne dis jamais non à un bon thé, un bouquin et un plaid bien chaud ! Future bibliothécaire territoriale, je m'intéresse beaucoup à la médiation des bibliothèques avec le public adolescent.